RSS

«Elle a raison, Madame l’arbitre» Par Kader Bakou

1 mars 2012

Kader Bakou

Culture : Le coup de bill’art du Soir

Un match de football sans la moindre contestation des décisions de l’arbitre. Cela s’est passé chez nous. Non, ce n’est pas un «match amical», et d’ailleurs, tous les matches dans tous les sports sont supposés être amicaux. 
Ce match exemplaire est celui qui avait opposé vendredi au stade du 20 Août à Alger, le CR Belouizdad au JS Sidi Salem pour le compte des 16es de finale de la Coupe d’Algérie. Il a été arbitré par un trio de charme d’arbitres femmes. L’arbitre central était Mme Ayouni, 32 ans, une licenciée en langue allemande. Elle était assistée par Mlle Belkadi (36 ans), éducatrice et gérante d’une crèche et par Mlle Belarbi (31 ans), technicienne en sport. La rencontre s’est déroulée dans une correction exemplaire sur le terrain et dans les tribunes. Les joueurs et les supporters paraissaient sous le charme de Madame l’arbitre et de Mesdemoiselles les juges de touche (chez mous, «mademoiselle» n’est pas interdit comme en France). Les mauvaises langues disent que le CRB étant du « l’ham lahlou» (viande sucrée) et son stade « el kouzina» (la cuisine), il est normal qu’on ait fait appel à un trio d’arbitres femmes. Mais soyons sérieux, Voilà, peut- être une solution originale et «culturelle» pour lutter contre la violence dans les stades. Dans les années 1970, on chantait dans les stades algériens : «Il a raison Monsieur l’arbitre» (en français). Va-t-on chanter un jour : «Elle a raison Madame l’arbitre» ?
K. B.
bakoukader@yahoo.fr

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/03/01/article.php?sid=130996&cid=16

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux