RSS

Fascination de Rachid Boudjedra

2 mars 2012

Rachid Boudjedra

Fascination

Fiche détaillée : Fascination

Auteur Rachid Boudjedra
Editeur Grasset
Date de parution septembre 2000
Format 13cm x 21cm
ISBN 2246587816
EAN 978-2246587811
Illustration Pas d’illustrations
Nombre de pages 249

En résumé : Fascination

Avant la guerre d’indépendance en Algérie, à Constantine. Ila est un grand propriétaire de pur-sang arabes. Avec sa femme Lil, ils n’ont pu avoir d’enfants mais ils ont adopté Lol, une fille extravagante, intelligente, un peu garçon manqué, et Lam, le fils de toutes les promesses, cavalier émérite. Mais Ila n’est plus le même depuis qu’Ali et Ali bis, eux aussi recueillis dans la famille depuis leur enfance, se sont évanouis. L’un, formidable vétérinaire ; l’autre, grand prestidigitateur… Partis vendre quatre juments, ils ne sont jamais revenus. Lam est envoyé au lycée de Tunis, en internat, une véritable prison où il reçoit tous les mois une lettre et un mandat d’Ali et d’Ali bis. Après le lycée, c’est le maquis, la vie au djebel. La veille de son départ, Lol s’offre à Lam. Est-ce véritablement un inceste ? Cette question hantera Lam partout où il ira. Blessé lors des combats, il se retrouve dans un hôpital à Moscou, où il sera sauvé par la belle Olga. Guéri, il est envoyé en mission successivement à Pékin, puis à Hanoi, qui vit au rythme des bombardements, enfin à Barcelone, où il doit acheter des armes clandestinement. S’il est malheureux à Barcelone, définitivement impuissant, Lam y découvre aussi l’alcool, la viande de porc, et l’athéisme. Quand Lam arrive à Alger le 6 juillet 1962, la ville est en liesse. Dans la kasba, il se retrouve nez à nez avec Ali, qui lui raconte sa guerre. C’est à Alger qu’il apprendra la mort d’Ila. Lol dirigera le haras de main de maître, reprenant, après ces années de lutte, de sang et d’espoir, Ali et Ali bis, revenus avec l’argent. Arrêté à Paris par la DST en 1969, Lam raconte ses combats…

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux