RSS

Hotel Saint-GeorgesRachid Boudjedra

2 mars 2012

Rachid Boudjedra

Fiche détaillée : Hôtel Saint-Georges

Auteur Rachid Boudjedra
Editeur Grasset
Date de parution 02/02/2011
ISBN 2246775418
EAN 978-2246775416
Illustration Pas d’illustrations
  • Roman (broché). Paru en 02/2011
En Résumé :Jean est ébeniste. Appelé en Algérie, il est chargé de fabriquer les cercueils pour les soldats tombés pour la France. Jean se réfugiera dans les beautés de son artisanat pour échapper à l’horreur quotidienne.
Après sa mort, quelques années plus tard, sa fille, Jeanne, curieuse d’en savoir plus sur ce père secret et blessé, part sur ses traces, à Alger et Constantine. Elle recontrera un jeune Algérien, Rac, qui lui servira de guide.
Roman polyphonique, Hôtel Saint-Georges est un texte de bruit et de fureur, de tendresse et de compassion. Rachid Boudjedra continue d’explorer les mystères, les souffrances, parfois aussi les éclats de splendeur, d’un passé qui ne passe pas.
Jean est ébéniste, et c’est en cette qualité qu’on l’envoie en Algérie au moment des « événements ». Non pas pour faire la guerre que tout le monde refuse d’appeler par ce nom, mais pour fabriquer les nombreux cercueils qui serviront bientôt d’ultime demeure aux soldats tombés pour la France. Jean s’acquittera de sa tâche avec une conscience professionnelle acharnée, se réfugiant aveuglément dans les beautés subtiles de son artisanat pour échapper à l’horreur quotidienne.
Après sa mort, quelques années plus tard, sa fille, Jeanne, curieuse d’en savoir plus sur ce père secret et blessé, part sur ses traces, à Alger et Constantine. Cette enquête intime va faire resurgir les fantômes douloureux du passé : ceux de Jeanne, mais aussi ceux de Rac, le jeune Algérien qui lui servira de guide. Leur voyage va les entraîner tous deux à la rencontre des époques, des paysages et des visages divers de l’Algérie magnifique, tourmentée.
Récit polyphonique et fragmenté – ou plutôt à fragmentation, comme on le dit de certaines bombes –, Hôtel Saint-Georges est un texte de bruit et de fureur, placé sous la noire étoile de Faulkner. Armé d’une prose plus viscérale et électrique que jamais, Rachid Boudjedra continue ainsi d’explorer les mystères, les souffrances, parfois aussi les éclats de splendeur, d’un passé qui ne passe pas.

Le Mot de l’éditeur : Hotel Saint-Georges

Jean est ébéniste, et c’est en cette qualité qu’on l’envoie en Algérie au moment des « événements ». Non pas pour faire la guerre que tout le monde refuse d’appeler par ce nom, mais pour fabriquer les nombreux cercueils qui serviront bientôt d’ultime demeure aux soldats tombés pour la France. Jean s’acquittera de sa tâche avec une conscience professionnelle acharnée, se réfugiant aveuglément dans les beautés subtiles de son artisanat pour échapper à l’horreur quotidienne.
Après sa mort, quelques années plus tard, sa fille, Jeanne, curieuse d’en savoir plus sur ce père secret et blessé, part sur ses traces, à Alger et Constantine. Cette enquête intime va faire resurgir les fantômes douloureux du passé : ceux de Jeanne, mais aussi ceux de Rac, le jeune Algérien qui lui servira de guide. Leur voyage va les entraîner tous deux à la rencontre des époques, des paysages et des visages divers de l’Algérie magnifique, tourmentée.
Récit polyphonique et fragmenté – ou plutôt à fragmentation, comme on le dit de certaines bombes –, Hôtel Saint-Georges est un texte de bruit et de fureur, placé sous la noire étoile de Faulkner. Armé d’une prose plus viscérale et électrique que jamais, Rachid Boudjedra continue ainsi d’explorer les mystères, les souffrances, parfois aussi les éclats de splendeur, d’un passé qui ne passe pas.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux