RSS

La macération De Rachid Boudjedra

2 mars 2012

Rachid Boudjedra

La macération - Rachid Boudjedra
Paru le :30/08/1985
Editeur :D enoel
Collection :
Romans Traduits
ISBN :2207231259
EAN :9782207231258
Nb. de pages : 300

La macération

Ici se trouve énoncée une des expressions de la modernité du texte boudjedrien. Modernité à lire également dans La macération en rupture totale et systématique avec la littérature de représentation et qui nous invite à redéfinir les codes du genre romanesque.

Il serait illusoire de rechercher l’ histoire fictionnelle propre à ce roman proposé comme un espace de convergences textuelles. Construit à partir de citations – directes ou allusives – ce roman hybride ramasse en quelque sorte, par fragments, l’ ensemble des récits antérieurs (créations de l’ auteur et emprunts à des références externes), les juxtapose et les enchevêtre. L’ impression de redite et de relecture coince le texte dans l’ immobilisme et la stagnation: le principe de la macération est ainsi mis en place:

Toutes ces couleurs, impressions, sensations donnent l’ idée d’un écoulement aquatique ou plutôt d’une source souterraine sinuant sous une surface gelée, mais qui – essentiellement – joue le rôle de ferment qui fait lever et gonfler les phénomènes qui fermentent sous l’ effet de certains mots obsessionnels et lourds de sens; de mouvements étranges et désarticulés, de paysages détramés, brouillés et rayés; de souvenirs démantelés, liquéfiés, effilochés; ce qui fait que leur signification s’ entête à demeurer obscure, flottant à la surface des eaux troubles et stagnantes à tel point qu’ils macèrent (les mots pourrissent, moisissent et se corrompent au point de former un champs marécageux….

Pourtant l’ intermittence des récits, leur caractère fragmenté et inachevé laisse croire que l’ oeuvre peut se poursuivre ou se réécrire indéfiniment.

Il faut aussi lier à la macération l’ inévitable processus de transformation de la matière qui touche ici au langage et qui travaille pour la dénaturation du mot: « les mots ne tardent pas à se détériorer, à s’ effriter et à surir » et donc du réel: « mon corps s’ était rétréci, hérissé et comme lézardé ». L’ écrivain décrit, en fait, la métamorphose des êtres, des choses et de la nature et propose une vision dégradée et dévalorisée du monde, tantôt minéralisé tantôt liquéfié. Sous l’ effet d’une souffrance obsessionnelle, le narrateur scribe se désigne comme étant le sujet et l’ objet de la macération. L’ implication du personnage dans ce phénomène de décomposition latente est motivée par le caractère citationnel du récit. En effet la citation ne peut se produire que par un effet d’appel à la mémoire, elle est donc réminiscence et, à ce titre, convoque sur la scène de l’ écriture l’ exposition des blessures, des angoisses et des fantasmes qui, macérant dans le moi, taraudent le sujet. Cet autre aspect du roman renvoie à l’ écriture du délire et de l’ onirisme dont l’ auteur ne se départit pas. Il reste alors à préciser que le roman gagne toutes ces significations en demeurant suspendu à ce moment-repère d’incertitude entre le réel et le rêve éveillé.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux