RSS

Les terrasses d’Orsol De Mohammed Dib

2 mars 2012

Mohammed Dib

Les terrasses d'Orsol - Mohammed Dib
Paru le :16/04/2002
Editeur :D ifference
Collection :Minos
ISBN :2729114068
EAN :9782729114060
Nb. de pages : 224

Quatrième de couverture

A la dernière page de ce roman, Eid, le héros a tout oublié. Et d’abord il a oublié son nom. Il a été envoyé à l’étranger, en mission par son gouvernement. Il l’a oublié aussi. Et oublié pourquoi. Il a, dans l’opulante ville où il esdt chargé d’exercer ses activités, surpris un secret, un terrible secret. Il l’a oublié. Et oublié qu’on le paie, – qu »il a chèrement payé pour cela. Oublié qu’il a dans cette même ville rencontré une femme extraordinaire et oublié toute l’aventure, extraordinaire, elle aussi. Il a tout oublié. Oublié jusqu’a l’exil où désormais il vit sans mémoire. Lui-même, son pays semble l’avoiur oublié lâ. Il se souvient juste d’un titre de film et d’un prénom féminin. Tout à la fin. Qu’est-il arrivé cet homme ?

Dans la presse

« La poésie baigne l’œuvre de Mohammed Dib, dont la langue et les thèmes ne cessent de tendre à une sorte de plénitude. Des Terrasses d’Orsol on voit très bien se déployer, avec les ressources d’un lyrisme très sûr, cet horizon captivant à force d’incertitude, troublant par sa beauté et qui est le sien depuis toujours. On peut songer au Rivage des Syrtes. Mais le roman de Dib recèle plus de folie, et plus d’inquiétude aussi que la grande fable de Gracq. On y est pris par un charme, par le pouvoir d’évocations radieuses, par le tragique éclatant d’une disparition : identité, mémoire. Il serait temps, enfin, de consacrer la permanence d’un talent. »
Claude Michel Cluny, Le Quotidien de Paris.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux