RSS

L’étonnante disparition de mon cousin Salim De Siobhan Dowd

2 mars 2012

Auteurs Etrangers

L'étonnante disparition de mon cousin Salim - Siobhan Dowd
Paru le :09/04/2009
Editeur :Gallimard Jeune
Collection :Hors Ser Litter
ISBN :
EAN :9782070618224
Nb. de pages : 304

Ma sœur et moi avons emmené notre cousin Salim à la grande roue de Londres parce qu’il n’y était jamais allé. Lundi 24 mai, 11 h 32, nous avons regardé Salim monter dans une nacelle. Lundi 24 mai, 12 h 02, la nacelle est redescendue, les portes se sont ouvertes, tous les gens en sont sortis. Sauf Salim, qui s’est volatilisé.
La police ne sait pas où donner de la tête. A-t-il été enlevé comme le pense tante Gloria? Moi, Ted, j’ai échafaudé neuf théories, dont celle de la combustion spontanée, et je vais toutes les vérifier.

Avec Ted, jeune autiste terriblement attachant et inoubliable, menez une enquête captivante et pleine d’humour. Un roman irrésistible.

Prix irlandais du livre pour enfants 2008.

Dans la presse

«Mêle avec une grande justesse suspense et drôlerie»

Le Monde des Livres

 

«Un polar passionnant pour jeunes ados où le héros est un garçon passionné de météo, très intelligent, mais pas tout à fait comme les autres»

Pédagogies Magazine

 

«Un livre très touchant. Enquêtez en compagnie de Ted, une jeune autiste inoubliable»

Nord-Est Hebdo

 

«Un récit touchant et sensible, écrit par un auteur trop tôt disparu»

Page des libraires

 

«On rit beaucoup … Remarquable»

la revue des livres pour enfants

résentation de : Siobhan Dowd

Siobhan DowdSiobhan Dowd est née à Londres de parents irlandais.

Elle a obtenu un diplôme de lettres classiques à l’université d’Oxford. Elle a vécu pendant sept ans à New York où elle dirigeait le PEN, une fondation d’écrivains qui œuvre pour la liberté d’écrire. Dans ce cadre, elle s’est rendue en Indonésie et au Guatemala pour enquêter sur l’application des droits de l’homme pour les écrivains. De retour en Angleterre, elle a poursuivi cette mission en faisant intervenir des écrivains dans des écoles défavorisées et dans des prisons.

Elle a écrit des nouvelles et des articles avant de publier Sans un cri, son premier roman, qui a recueilli les honneurs de la critique et a permis à son auteur d’avoir été élue parmi les vingt-cinq «auteurs du futur» par «The Guardian». En août 2007, à 47 ans, Siobhan Dowd est décèdé d’un cancer du sein. La Parole de Fergus est l’un des deux romans posthumes qu’elle nous laisse en héritage. Les quatre romans pour la jeunesse de Siobhan Dowd constituent une œuvre littéraire magistrale d’autant plus précieuse qu’elle fut interrompue au summum de son accomplissement. Elle témoigne de son immense talent d’écrivain, de sa profonde passion pour la vie et de l’attachement qu’elle a toujours gardé pour l’Irlande où elle se rendait régulièrement.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux