RSS

Vivre pour écrire De Anouar Benmalek

2 mars 2012

Anouar Benmalek

Vivre pour écrire - Anouar Benmalek
Paru le :03/02/2009
Editeur : Zellige
Collection :Lingua
ISBN :
EAN :9782914773201
Nb. de pages :

Quatrième de couverture

Anouar Benmalek est né en 1956 à Casablanca d’un père algérien et d’une mère marocaine. De formation scientifique (docteur en mathématiques), il est aujourd’hui considéré comme un écrivain majeur à la plume incisive et au talent universel.

Dans Vivre pour écrire il nous parle du métier d’écrivain, de ce que l’écriture signifie comme engagement, de l’importance de l’esprit critique face à la pensée dominante – en particulier lorsqu’il s’agit de la société algérienne avec ses pressions de toutes sortes (religieuses, intégristes, nationalistes, étatiques…). Il s’indigne et s’émerveille aussi, se souvient, révèle et raconte sa vie, revenant toujours à ses prolongements naturels que sont l’écriture et la littérature.

Dans la presse

El Watan, Zineb Merzouki, 15 février 2007: « … L’auteur des Amants désunis prend un certain plaisir à évoquer ses souvenirs, si particuliers et si singuliers ; à raconter ses grands moments en tête-à-tête avec ses écrits… Pour cet auteur capable de s’extasier face à un beau texte autant que face à une équation mathématique, le paradoxe serait de ne faire que de la littérature ou que des mathématiques… Et probablement que «l’équation» est plus flagrante qu’on ne le croit : il court après le livre qu’il n’a pas encore écrit, et les «probabilités» pour qu’il le fasse sont nombreuses ! … »

La Nouvelle République, Lamia S., 25 février 2007: « … Comme un voyage dans le monde et l’imaginaire d’un écrivain ne ressemble à aucun autre voyage, celui de Vivre pour écrire est une expérience unique… Résultat collatéral d’un passage à Alger, où Anouar Benmalek était venu présenter Le poumon étoilé, Vivre pour écrire est un cocktail d’analyse logique et de poésie… »

Izuran Racines, Remdan Ebdenbi, 5 au 18 mars 2007: « …Hymne à la vie… Dans sa quête du « Grand Livre », nous souhaitons à Anouar Benmalek de continuer à chercher inlassablement « les réponses… », ouvrage après ouvrage, à son « interrogation perpétuelle » et cela le plus longtemps possible ; car sinon, s’il s’arrêtait, cela serait bien dommage pour nous autres lecteurs… »

L’Expression, O. Hind, 12 avril 2007: « …L’auteur de la vérité incisive… un écrivain majeur… Vivre pour écrire est à lire absolument!… »
Passerelle, Djamel Anis, Juin 2007: « …(Question au poète Youcef Merahi:) Vous avez eu le premier entretien avec Anouar Benmalek, comment le trouvez-vous? (Réponse de Merahi:) Je l’ai perçu comme un homme éminemment aimable, très affable, très cordial. J’ai trouvé en Anouar Benmalek quelqu’un de très curieux intellectuellement… Pour son dernier livre Ô Maria, qui retrace un peu l’histoire des musulmans d’Espagne, il a consacré deux années rien que pour la recherche et la documentation. Anouar Benmalek n’est pas seulement un romancier, c’est aussi quelqu’un qui nous fait découvrir quelques pages de l’histoire de l’humanité… »

La Nouvelle République, 26 juin 2007: Anouar Benmalek, un écrivain de l’exil… »

Algérie Littérature Action, Dominique Le Boucher, n° 121 et 122, mai-juin 2008: « … Si l’écriture romanesque a rapidement pris dans son travail de création la première place, avec ses personnages dont l’intensité de l’implication dans l’histoire du monde et la violence passionnée des sentiments ne font aucun doute, le style toujours poétique de ses récits évoque ce savoir-faire auquel on reconnaît les écrivains emportés par le sortilège des mots bien au-delà de la narration…Le poète a le visage tourné vers tous les horizons du monde… C’est un voyageur cosmique éperdument curieux et ouvert, généreux de son temps et de ses rêves, multipliant les expériences et nourrissant son imaginaire de toutes les aventures humaines… »

Radio Orient, Djilali Benchikh, 31 mai 2009 : « … Indéniable aura… Un homme de principe… Esprit critique contre la pensée dominante… Homme droit, qui réincarne l’intransigeance sourcilleuse des hommes libres… Un homme d’engagement, un écrivain à l’imaginaire débridé… »

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux