RSS

Je porte plainte contre Karim Djoudi !

7 mars 2012

Didi Baracho

BILLET

Je porte plainte contre Karim Djoudi ! dans Didi Baracho Karim-Djoudi-200x300

Par Didi Baracho

C’est décidé : je porte plainte pour diffamation contre, Karim Djoudi le ministre des Finances. Je pense que je ne serai pas le seul à intenter un procès au caissier du gouvernement. Figurez-vous que cet impertinent a osé affirmer qu’il y avait de la corruption au sein des douanes.
D’ailleurs, j’ai eu au téléphone Bouderbala, le DG des Douanes et je puis vous assurer qu’il est tout simplement furieux contre son ministre.

Mes deux confrères Anis Rahmani et H’mida Layachi, les deux journalistes que nous envient, par moments, le Der Spiegel, vont consacrer des pages et des pages pour descendre en flammes le caissier du pouvoir. Il y a en effet des déclarations qu’on ne peut tolérer.
Tout Indigène ayant déjà effectué des transactions commerciales avec l’étranger ou toute personne ayant tout simplement voyagé voire tout Indigène vivant en Algérie peut vous certifier que les propos de Karim Djoudi sont infondés, mensongers, diffamatoires, insultants et, probablement, dictés par des forces obscures qui veulent du mal à notre belle Corée Saoudite.
Après avoir sifflé quelques bières d’importation, j’ai donc décidé d’écrire ces quelques lignes au caissier en chef de l’Algérie.
didi%20baracho_200_200 dans Didi BarachoM. Karim Djoudi,
La déclaration que vous avez faite, ce lundi à l’hôtel El Aurassi, est une flagrante contrevérité. Non ! M. le caissier, il n’y a pas de corruption à la Direction Générale des Douanes, il y a, comment dire, une sorte de gangrène qui a institutionnalisé la corruption. C’est comme une maladie génétique, on n’y peut presque rien. Ceci pour la contrevérité.
S’agissant des propos diffamatoires, je vous rappelle que ce ne sont pas les services des Douanes qui sont corrompus, mais l’ensemble des institutions et ce, avec la bénédiction de Bouteflika, de Gaïd Salah, d’Ouyahia, des généraux M. dit T. et T. dit B. ainsi que de l’ensemble du cheptel. Je vous prie donc d’insérer cette mise au point dans vos prochaines déclarations.
Veuillez recevoir, Monsieur le caissier de l’Algérie, cher Karim Djoudi, mes plus vives salutations.
Signé Didi Baracho.

Post-scriptum : Dis Krimo, j’ai un service à te demander : Mon cousin arrive demain de Paris et il me ramène avec lui quelques caisses de Whisky et de Cognac. Peux-tu m’envoyer ton chauffeur stp à l’aéroport ? il arrive ce mercredi vers 13h30 par le vol AH1003. Je t’enverrai bien évidemment avec le chauffeur ton cadeau habituel et ce dernier aura aussi sa tchipa. On se voit quand tu veux Ya kho ! Mais ça, c’est une autre histoire. Alors, malgré tout, vive les Indigènes !

 

didi.barachodz@gmail.com

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

2 Réponses à “Je porte plainte contre Karim Djoudi !”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    Karim Djoudi est un homme politique algérien né en septembre 1958 à Montpellier en France.
    Biographie

    Il est le fils du diplomate et ancien secrétaire général du ministère algérien des affaires étrangères, Hocine Djoudi.
    Diplômé d’un DESS en économie monétaire et bancaire de l’Université de Strasbourg en 1985 et après avoir occupé divers postes de responsabilités notamment au sein de la Banque d’Algérie, il est nommé ministre délégué chargé de la réforme bancaire avant d’être promu Ministre des finances en remplacement de Mourad Medelci.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

    Répondre

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux