RSS

Communisme plus capitalisme, moins l’électrification du pays Par Kader Bakou

12 mars 2012

Kader Bakou

Culture : Le coup de bill’art du Soir

Lénine a dit : «Le communisme, c’est le pouvoir des Soviets plus l’électrification de tout le pays.» Le dirigeant soviétique voulait certainement dire que dans l’édification du communisme, il y a une partie théorique et une autre pratique. H.G. Welles a visité l’URSS en 1920, trois années après le Révolution d’Octobre. 
On dit que même cet auteur de science-fiction avait été impressionné par les projets que lui avait présentés Lénine. En novembre 1994, nous avons visité Prague, la capitale de la République tchèque. Nous sommes arrivés à l’aéroport tard dans la nuit. Le bus qui assure la liaison avec la ville roulait tous feux allumés. Et pour cause ! Il faisait noir, car il n’y avait pas d’éclairage public sur cette route à grande circulation et supposée être la «vitrine du pays». Le lendemain, nous avons découvert que notre hôtel se trouve à quelques dizaines de mètres de l’usine de cristal Bohémia célèbre dans le monde entier. La ville est belle avec des rues propres et des habitants hospitaliers, éduqués et civilisés. Ainsi, plus de quarante années de socialisme-communisme (entre 1948 et 1989) n’ont pas «électrifié» toute la ville de Prague. Le capitalisme n’est pas meilleur, parce que, cinq années après la chute du communisme dans l’ex-Yougoslavie, la route de l’aéroport était encore dans le noir. Dire que chez nous, à cause d’une simple panne d’électricité, des «citoyens» vont parfois jusqu’à saccager des unités de Sonelgaz, la compagnie de l’électricité. Vous imaginez les commentaires des gens si la route entre l’aéroport d’Alger (ou celui de Boufarik) et la ville était dépourvue d’éclairage public ?
K. B.
bakoukader@yahoo.fr

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/03/11/article.php?sid=131405&cid=16

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux