RSS

BILLET Je vous aime même si je vous déteste

14 mars 2012

Didi Baracho

BILLET  Je vous aime même si je vous déteste dans Didi Baracho Controler-nervosite-300x200Détails

Publié le Mercredi, 30 Novembre -0001 00:09
Écrit par Super User

Par Didi Baracho
L’autre jour, en sortant d’un bar clandestin, je descendais l’avenue Didouche Mourad en titubant. J’étais énervé sans raisons et je méditais. Il devait être 18 heures. L’heure où la plupart des Indigènes vont à la mosquée pour se faire pardonner une journée de t’chipa, de médisance, de mensonges, de magouilles, d’affaires scabreuses, de masturbations discrètes assurées sous la djellaba, de regards inquisiteurs lancés en direction des femmes non voilées et non encore violées, enfin pour se faire pardonner tout simplement une journée ordinaire passée en Algérie. Je me disais, finalement Bouteflika, Ouyahia, Daho « la magouille », Belkhadem, les généraux M. dit T. et T. dit B., et tous les autres nous ont parachevé la construction d’une société bien particulière.
Nous aimons tout ce qui nous énerve. Nous aimons le Ramadhan, mais il nous énerve. Nous aimons les femmes, mais elles nous énervent, surtout quand elles veulent s’émanciper. Nous élisons notre président, officiellement à 90%, mais il nous énerve. Nous aimons les militaires quand ils nous permettent d’obtenir des passe-droits, mais ils nous énervent. Nous aimons l’équipe nationale, mais elle nous énerve. Nous aimons notre indépendance, même si cela fait 50 ans qu’elle nous énerve. Nous aimons l’Algérie, mais elle nous énerve. Nous nous aimons aussi beaucoup, même si chacun de nous s’emploie chaque matin, à s’énerver tout seul et sans raison contre lui-même et la société. Enfin voilà, nous sommes tous des nerveux.

Attention ! On sait détester aussi. Et souvent sans raison ! Allez savoir pourquoi nous détestons les Marocains, les Tunisiens, les Libyens, les Égyptiens, les Français, les Américains et même les Hindous. Nous détestons le chou-fleur, les artichauts et les cardons. Allez savoir pourquoi on préfère la pastèque au chou-fleur. On n’aime pas les gens des campagnes et des zones rurales alors que nous venons tous des campagnes et des zones rurales. On n’aime pas les Kabyles alors qu’on est tous des berbères, hormis les Algériens d’Oujda. Eux sont originaires de la fécondation in-vitro.
On déteste les programmes de l’ENTV, mais on les regarde. Surtout le Journal télévisé, histoire de nous énerver encore plus. Nous haïssons les riches, mais aussi les pauvres. On estime que les premiers sont des voleurs et que les seconds sont des cons ne sachant pas voler. On déteste celui qui se brosse les dents considérant qu’il se prend pour un acteur, mais en même temps, nous haïssons en le

didi%20baracho_200_200 dans Didi Baracho

s qualifiant de dégueulasses, ceux qui, comme H’mida Layachi, Lounès Guemmache ou Anis Rahmani, les trois journalistes que nous envient les publicitaires, n’ont jamais vu la couleur d’un tube de dentifrice. Nous détestons les filles avec lesquelles on peut coucher, les traitant de prostituées, mais aussi celles qui nous mènent vers la frustration sexuelle et ferment le djelbab à double tour. Voilà ! Je me suis énervé parce que je ne sais même pas pourquoi j’ai écrit ce billet. Khra ! Merde ! Izzan ! Je vous aime même si je vous déteste. Mais ça, c’est une autre histoire. Alors, malgré tout, vive les Indigènes !

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

2 Réponses à “BILLET Je vous aime même si je vous déteste”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    Comment contrôler la nervosité

    La nervosité et l’irritabilité représentent des réactions humaines, naturelles et normales qui montrent en fait les conséquences d’une séparation, d’une dispute, d’une tristesse ou d’une douleur.

    Essayez d’imaginer toutes les conséquences de votre nervosité avant d’agir ou de faire certaines choses. Il y a des personnes qui s’énervent plus facilement que d’autres.

    Les personnes qui sont calmes et qui ne s’énervent pas facilement sont influencées par leur tempérament.

    Les personnes qui sont capables de contrôler leur personnalité ne montrent pas de fortes émotions ou leur nervosité mais cela ne veut pas dire que ces personnes ne vivent pas leurs émotions.

    Pour manipuler la nervosité ou les émotions il y a différentes méthodes comme par exemple l’activité physique dont l’objectif est d’éliminer l’impulsivité et l’agressivité. De même, par l’intermédiaire de la nervosité ou de l’agressivité, le subconscient de chaque personne indique d’une manière indirecte le manque de sport et c’est pour ça qu’il est indiqué de faire du sport, du jogging ou du fitness.

    Avant de réagir et de montrer sa nervosité chaque personne peut choisir la façon d’agir c’est-à-dire qu’elle peut contrôler ses émotions et sa nervosité. Dans la psychologie moderne il y a différents avis concernant la nervosité ou le contrôle des émotions c’est-à-dire que chaque personne doit apprendre à contrôler ses émotions ou sa nervosité et elle peut aussi décider si elle veut les montrer aux autres.

    Dans certaines situations, en cas de dispute ou d’échec, chaque personne a envie de pleurer ou de crier.

    Vous pouvez faire ça mais seulement dans votre imagination ! Il est indiqué de réfléchir avant d’agir sur toutes les conséquences de ses actions mais aussi de se concentrer et d’attirer ainsi toute l’énergie positive des autres.

    Faites le portrait de la personne qui vous provoque de la nervosité. Imaginez que la nervosité se trouve dans le stylo et observez comment votre énergie négative se transmet sur le papier que vous utilisé.

    Une personne qui vous énerve représente une opportunité de stimuler vos capacités de communication. Quels sont les raisons qui vous poussent à avoir un certain comportement ? Comment réagissez vous si la situation se répète ?

    Si aucune méthode de réconciliation n’est efficace, utilisez votre diplomatie et gardez un contact minimum avec la personne respective.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

    Répondre

  2. Artisans de l'ombre Dit :

    Avant d’entreprendre une thérapie médicamenteuse, il est préférable de rechercher la cause qui vous provoque un stress, essayez de bien comprendre les situations qui vous mettent dans un état stressant et tentez ainsi d’y remédier (par ex. en diminuant la surcharge de travail, en parlant lors de problèmes psychologiques).
    Il existe toutefois des remèdes contre le stress, les médicaments à diposition pour soigner le stress sont ainsi :

    A. Des calmants
    > Il s’agit principalement de traitements naturels à base de plantes (par ex. la valériane). Voir aussi notre tisane calmante
    >> voir toutes les plantes contre le stress

    B. Des stimulants, des compléments alimentaires ou des reconstituants
    > Ces médicaments sont principalement utlilisés lors d’examens ou d’excès de travail, ce sont : des vitamines, des minéraux : principalement le magnésium (notre photo), les oméga-3 ou encore des acides aminés.

    Relevons aussi d’autres thérapies (parfois plus efficace) que les médicaments :

    > Des traitements psychothérapeutiques
    Une psychothérapie (avec un psychothérapeute ou psychiatre) peut venir aider le patient afin de mieux comprendre le stress et surtout mieux le gérer, des techniques de coaching peuvent également être très bénéfiques.

    > Des médecines ou techniques alternatives
    Le yoga, la relaxation, les vacances (un des meilleurs traitements !), la technique du lâcher prise, …

    Lire la suite: phytothérapie stress – plantes médicinales contre le stress

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

    Répondre

Répondre à Artisans de l'ombre

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux