RSS

Culture du M’zab Par Kader Bakou

15 mars 2012

Kader Bakou

Culture : Le coup de bill’art du Soir

La vallée du M’zab est, depuis 1982, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Mais à Ghardaïa et sa région, on trouve, certes, une architecture originale, mais aussi un riche patrimoine matériel et immatériel. Ainsi, à titre d’exemple, la chanson Lachi Lachidu groupe Otchidan est connue partout en Algérie. 
Quelqu’un a écrit que le tapis du M’zab est une très belle histoire d’amour. La tradition veut que ce soit la fiancée mozabite qui offre des tapis à son futur époux. Les signes décoratifs de ces tapis sont autant de messages dans lesquels elle lui demande des cadeaux pour elle et pour leur futur foyer, comme le lit conjugal, les meubles ou les bijoux. Ce tapis est, en quelque sorte, une lettre d’amour au futur époux On raconte que dès l’enfance, la Mozabite commence à apprendre l’art de la tapisserie, avec l’aide de sa mère. Dans son tapis, on retrouve sa «biographie» sous forme de signes. Le «X», par exemple, c’est la paire de ciseaux qui symbolise la «coupure» dans la vie, c’est-à-dire le passage de la situation de célibataire à celle de mariée. D’autres «codes» nous renseignent sur le type de mariage : d’amour, de raison ou mariage forcé. Dans la vie, il y a des hauts et des bas. Les différentes couleurs du tapis du M’zab nous le rappellent. Ce tapis traditionnel est comme un journal intime de la femme mozabite. Il est aussi un livre d’art qui mérite son nom bien plus que les beaux livres en papier.
K. B.
bakoukader@yahoo.fr

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/03/15/article.php?sid=131601&cid=16

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux