RSS

Un 14 mars -Cinéma. Pierre Schoendoerffer est mort L’honnête témoin des guerres coloniales

15 mars 2012

EPHEMERIDE

le 15.03.12 | 10h00

L’honnête témoin des guerres coloniales

Le réalisateur et écrivain français, Pierre Schoendoerffer, est décédé hier matin, à quelques jours du cinquantième anniversaire de la fin de la guerre de Libération algérienne qui l’avait marqué, après être passé par la débâcle française en Indochine. Il avait 83 ans.

Très marqué par ces deux derniers grands conflits coloniaux dans lesquels la France avait été mêlée, l’Indochine et l’Algérie, il lègue à la postérité deux films marquants : La 317e section, en 1963, adaptation de son propre ouvrage sur le conflit vietnamien. Puis, en 1982, L’honneur d’un capitaine, sur la guerre d’Algérie. Par ailleurs, en 1965, son documentaire La Section Anderson sur la guerre d’Indochine remporte l’Oscar dans sa catégorie.  Son histoire est liée à l’engagement militaire.

Recruté dans le service cinématographique de l’armée, il est fait prisonnier à Diên Biên Phu, puis devient reporter-photographe de guerre après sa libération. Il se lance ensuite dans le cinéma et réalise entre autres deux adaptations des romans de Pierre Loti : Ramuntcho et Pêcheurs d’Islande. Pierre Schoendoerffer avait aussi écrit une autobiographie, Diên Biên Phu, basée sur son expérience au Vietnam. Ses créations très humaines et sobres survivront après sa disparition comme des témoignages de la brutalité de la guerre.

Walid Mebarek

© El Watan

,

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux