RSS

Mme DJAMILA HAMITTOU, ÉCRIVAINE, «Il faut multiplier les espaces de lecture»

17 mars 2012

Contes

Soirmagazine : L’ENTRETIEN DE LA SEMAINE
Mme DJAMILA HAMITTOU, ÉCRIVAINE, CONTEUSE ET PRÉSIDENTE DE L’ASSOCIATION «LE PETIT LECTEUR», À SOIRMAGAZINE
«Il faut multiplier les espaces de lecture»

Entretien réalisé par Amel Bentolba
Afin d’avoir un avis avisé et surtout au cœur même du sujet qui nous intéresse et qu’est la lecture plaisir chez les enfants, notre choix est allé tout naturellement vers l’association Le Petit Lecteur qui œuvre depuis sa création en 1993 pour la promotion de la lecture enfantine. Parmi les objectifs de l’association, l’acheminement du livre vers l’enfant où qu’il se trouve : l’école, le quartier, dans les lieux qui recueillent sa détresse comme les hôpitaux ou les centres pour l’enfance abandonnée.
Le Soir d’Algérie : Est-ce que nos enfants connaissent la lecture-plaisir ?
Hamittou Djamila :
 Il faut tout d’abord savoir que les enfants que nous accueillons au niveau de la bibliothèque de notre association qui se situe à Miramar (4, rue Latrache-Mohamed) sont pour la plupart ramenés par leurs parents ; ils ne viennent pas par eux-mêmes. Il y en a d’autres qui viennent par curiosité. Les parents, lorsqu’ils ramènent leurs enfants à la bibliothèque, ce n’est pas toujours dans le but de leur offrir un espace d’agrément ou un espace où ils vont pratiquer de la lectureplaisir. Quand ils les ramènent, ils s’imaginent que c’est un espace de soutien scolaire. Nous expliquons, dès le départ, que nous, nous ne nous substituons pas à l’école, mais que c’est un espace où l’enfant vient trouver du plaisir, prendre part à des ateliers d’écriture, de lecture, de dessin, de travaux manuels, c’est-à-dire toutes les activités parascolaires que l’école n’offre pas.
Y a-t-il des méthodes pour amener l’enfant à lire par plaisir ?
Au niveau du Petit Lecteur, nous nous sommes beaucoup intéressés aux moyens pour motiver l’enfant récalcitrant à la lecture plaisir. La plupart du temps, il y a des activités parallèles telles que l’Internet et autres jeux qui les éloignent de la lecture. Afin d’y remédier, nous avons mis en place une véritable pédagogie qui réconcilie l’enfant avec la lecture. Nous partons d’ateliers où l’enfant fait des travaux manuels, de la lecture, de l’écriture, du dessin, toutefois nous veillons à ce que toutes nos activités partent du livre et ramènent l’enfant vers le livre. Nous avons également mis en place au sein de la bibliothèque «l’heure du conte», où je prends le rôle de la conteuse. Il m’arrive de lire des contes du terroir, ou bien des contes de mes propres créations. Il m’arrive aussi de leur lire des livres de la bibliothèque. Durant cette heure du conte, j’ai le livre entre les mains, les enfants voient et savent qu’il s’agit d’un livre de conte, ensuite je commence à raconter mon conte. Je peux l’achever comme je peux, juste lire le début et laisser par exemple l’imaginaire susciter la curiosité de l’enfant. Je leur dis que pour connaître la fin, ils peuvent emprunter le livre. Je peux aussi lire l’histoire au complet et dire aux enfants que ce livre contient plusieurs autres histoires encore plus belles. Juste après l’heure du conte, il y a un rush des enfants vers les rayonnages. Il m’arrive aussi d’animer des ateliers d’estime de soi, où, à partir d’un livre, l’on aborde le sujet et cela crée un immense engouement chez les enfants.
Est-ce le rôle des parents d’inciter leurs enfants à la lecture-plaisir ou bien celui de l’école seulement ?
Les parents y sont pour beaucoup dans l’apprentissage de la lecture aux enfants. Avant, nos parents qui étaient pour beaucoup d’entre eux analphabètes tenaient à ce qu’on sache lire. Pour l’ancienne génération, l’école avait également un grand rôle à travers les coins lecture. La pédagogie actuelle n’encourage pas la lecture-plaisir. Les parents ont un rôle à jouer, car il est prouvé que les parents qui aiment lire transmettent cela à leurs enfants. Un enfant qui baigne dans le livre, entouré par des parents ou des proches qui lisent s’attache forcément à la lecture. Il y a un autre point non négligeable, il existe des parents qui peuvent se permettre d’acheter des livres à leurs enfants, mais il y a aussi ceux qui ne le peuvent pas, le livre coûte cher. Dans ce cas, les parents préfèrent acheter des annales scolaires ou bien leur payer des cours de soutien. Actuellement, en France, il y a un branlebas de combat autour du prix du livre car l’Etat français veut augmenter la TVA sur le livre qui est actuellement de 5,5%. Chez nous, elle est de 7%. Les Français demandent son abrogation ou sa diminution. Nous devrions aller dans le même sens, car le fait de nous débarrasser des 7% sur le livre cela faciliterait la tâche et pour les parents et pour les bibliothèques et librairies.
Doit-on orienter le choix de lecture chez l’enfant ?
On peut l’aider dans le choix des titres, mais il ne faut pas que cela devienne ardu pour l’enfant. En général, il n’est pas conseillé d’orienter le choix de l’enfant. J’ai eu des enseignantes qui ont essayé d’animer des ateliers de lecture, mais qui ont au final transformé cela en contrainte. Cela met l’enfant dans une ambiance de devoirs à accomplir comme pour l’école. Il y a les droits de l’enfant lecteur que nous affichons ici au sein de notre bibliothèque, l’enfant a le droit de feuilleter un livre, regarder les images, commencer un livre sans le terminer… La lecture-plaisir chez l’enfant peut également s’effectuer par rapport à la texture du livre ; l’enfant commence toujours par tâter le livre, ensuite il s’arrête sur les illustrations, puis la lecture. Le livre doit être bien fait, ceux de piètre qualité n’intéressent pas les enfants.
A partir de quel âge on habitue l’enfant à lire ?
On habitue l’enfant à lire à partir du berceau. Il y a des livres pour nourrissons… Pour les parents qui ne peuvent pas se permettre d’acheter ce genre de livres, la solution n’est autre que la démultiplication des bibliothèques de jeunesse. Nous sommes actuellement la seule bibliothèque de jeunesse à Oran. Ces bibliothèques fournissent les livres pour bébé et permettront aux parents d’amener leurs enfants et consulter sur place. Ils peuvent même louer des livres, en contrepartie d’un abonnement symbolique de 300 DA l’an.
Nous avons constaté que les enfants s’intéressent beaucoup aux bandes dessinées, est-ce un penchant en défaveur de la lecture-plaisir ?
Effectivement, les enfants adorent les bandes dessinées, et bien d’autres histoires telles que Toline, Foula… C’est ce qu’ils voient à la télé en dessins animés qui les incite à choisir ces histoires et titille leur désir de la lecture. C’est tant mieux, c’est déjà un grand pas que celui de lire ; cela les amènera par la suite à lire d’autres livres.
Quelles sont les démarches de l’association du Petit Lecteur pour la promotion de la lecture plaisir chez l’enfant ?
Nous continuons d’œuvrer pour cela à travers plusieurs axes : multiplier les espaces de lecture, encourager la création littéraire, encourager l’édition et créer des événements autour du livre. 


Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/03/17/article.php?sid=131629&cid=52

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux