RSS

Rage et mirage par El-Guellil

28 mars 2012

El Guellil

Se fabriquer des mirages puis s’y accrocher pour se donner l’illusion de survivre. Dans ce jeu tuant qui use les âges et qui décolle les visages, la sagesse découragée refuse de se réveiller et la patience, scandalisée, se révolte plusieurs fois par jour. 

Quelle terrible et pitoyable aventure que de croire pouvoir fixer les dunes ! Quelle indicible folie que de vouloir transporter de l’eau dans des filets ! On dit que pour être gouvernant, il faut d’abord être sourd. On dit aussi que pour être gouverné, il suffit de croire aux légendes, aux fées et aux miracles. Mais si nos gouvernants se contentent de ne pas écouter, nous, pour notre part, nous faisons plus que de croire aux légendes, aux fées et aux miracles. Nous nous attachons le cœur, à chaque aube d’élections nouvelles, avec du fil barbelé et nous nous mettons à tournoyer autour de noms qu’on nous écrit sur le sable, en tapant des mains et en poussant des sons. On n’applaudit pas, on accomplit un rituel pour chasser le mauvais sort, on ne loue pas, on chante la détresse. Mais rien n’y fait ! Au crépuscule, le sable aura changé de place et les noms inscrits disparus. Il ne reste que la déception d’avoir cru, encore une fois, au miracle et aux autres bêtises des hommes.

Même l’aube et le crépuscule sont faux, car en réalité, dans notre monde à nous, le soleil est immobile. Il est toujours au zénith. Et depuis toujours, nous sommes là, en train d’attendre que le sable fleurisse. En attendant, c’est le fil de barbelé qui nous serre, qui nous lacère et qui nous ulcère. Les sourds continueront à ne rien écouter, à ne rien entendre, les inscriptions sur le sable continueront à changer au gré des vents, et les indigènes continueront à conjurer le mauvais sort et à pousser des sons que les vents continueront à étouffer.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux