RSS

DE TOI À MOI Si tu souhaites…

29 mars 2012

Contribution

Voxpopuli : 

Si tu souhaites une vie heureuse, il y a une chose sur laquelle on doit s’entendre : ce qu’il y a entre nous qu’il reste entre nous deux ! Ma vie avec toi, j’estime que nul ne doit s’en mêler.
Le jour de notre naissance, Dieu nous a créés en êtres libres ; l’être libre, rien qu’avec ses idées, construit sa vie. Il y a des tas de cœurs unis qui se retrouvent à la fin déchirés, sans te le dire, je pense que tu le sais. C’est pour cette raison que j’aimerais te porter conseil, si tu désires que je sois avec toi, apprends-moi à t’aimer, fais de moi ton nouveau-né et serre-moi dans tes bras, mais surtout ne m’apprends jamais à avoir peur de toi… Car si j’ai peur de toi, je me sauverai. Et si je me sauve, n’attends pas mon retour, si tu souhaites que mon amour reste solide envers toi, sa clé est entre tes mains. La déclaration de mon cœur est véridique, tu occupes toutes mes pensées dès le jour où je t’ai aimée. Mon cœur ne bat que pour toi. Je t’ai tout avoué et ne pense pas que j’ai menti, moi-même, je n’ai pas compris comment mon cœur t’a choisie. Tu es une fleur que je dois protéger, c’est pour cette cause que je t’ai plantée dans mon cœur pour que tu sois arrosée de mes larmes, tous mes sentiments sont inscrits sur cette page. Je sais que tu es encore jeune et j’ai peur pour toi, tu sais que rien ne saura me faire survivre en ce monde après ton amour ? Si vraiment tu m’aimes, laisse-moi te dire que je suis fou de toi. Ne t’inquiète pas, de ma part tu es mon amour. Wallah, pour toujours je t’aimerai jusqu’à la fin de mes jours, tant que tu m’aimes, je ne pourrais aimer une autre que toi. Ma conscience ne me le pardonnera pas si je te perds. On dirait que nous sommes faits l’un pour l’autre… Je crois que le Créateur t’a créée pour moi. Si je te perds, je pleurerai et je te ferai pleurer, mais vraiment c’est tellement difficile pour moi quand je vois les larmes de tes beaux yeux. J’ai pu gommer le chemin ineffable, et j’ai opté pour celui qui mène vers toi. Le passé, c’est du passé, je n’oserai pas le revivre car si je retourne, tu seras la fautive. De ma part, j’accepte tout ce qui vient de toi, mais crois-moi que je ne tolère pas un déshonneur devant mes yeux. Celui qui m’aime, je ne cesserai de l’aimer toute ma vie, et s’il m’aime avec sincérité, je lui serai fidèle. L’amour pour moi est un sentiment trop cher et je ne regretterai pas si j’offre ma vie en contrepartie. Mon cœur a subi des tas de chagrins, si je te les raconte, tes yeux couleront comme un ruisseau. J’avoue que tu n’étais pas l’unique qui a résidé déjà ce cœur… avant ton arrivée, j’étais atteint de mille et une flèches. A mon jeune âge, j’avais une colombe que j’ai élevée avec soin… mais le Créateur n’a pas voulu qu’elle soit mon bien, en son enfance je lui ai appris le sens de la vie et de l’amour, le jour où ses ailes ont grandi, la traîtresse s’est envolée sans m’en donner la raison. En sachant que je suis pour toi, la pauvre garde l’espoir de me reprendre. Comment veux-tu que j’oserai l’aimer après une trahison ? Mon cœur n’était jamais d’accord d’être blessé. J’avais un cœur brisé mais avec ton arrivée, tu as su trouver son remède. Grâce à toi mon ange, j’ai pu effacer mon passé. Pourquoi cherches-tu à savoir si je t’aime ? Pourquoi me le demander et pourtant il est entre tes propres mains si douces. «Je t’aime», même celui qui te hais te l’annoncera, montre moi l’être qui osera dire à une femme «je te déteste» surtout s’il s’agit d’une jolie fleur comme toi. La vérité réside en la compréhension entre nous. De ma part, c’est tout ce que je te demande. Si notre amour se base sur une sincérité, crois-moi qu’aucun être n’osera nous séparer, j’aimerais savoir tout ce qui préoccupe ton cœur, mais je t’en prie ne me laisse pas le lire sur tes beaux yeux, j’ai un pressentiment que tu as encore peur de moi. Tu as peur d’une trahison, c’est pour cette raison que tu me demandes si je t’aime toujours. De mon côté, sois heureuse ma belle fleur, je ne connais pas le mensonge, tout mon cœur je te l’ai avoué, je t’aime et je t’aimerai toujours même si tu me détestes. Alors, ne pense pas qu’un jour je te trahirai. Je te veux comme complément, comme ma moitié, je ne pourrai plus aimer après toi, jamais et au grand jamais je ne rencontrerai celle qui te fera effacer de ma mémoire. Mais, je te demande que si tu rencontres quelqu’un qui te combleras d’un amour plus fort que le mien, c’est ton plein droit d’aller vivre avec lui. Ne sois pas inquiète, je ne dirais pas que tu m’as trahi, par contre j’oserais te souhaiter une vie heureuse avec lui. Mais… laisse-moi te dire que pour trouver celui qui t’aimera plus que moi, alors là tu te trompes et j’oserais te demander d’effacer une idée pareille de ta cervelle. Ce que je désire de ton côté, c’est de prendre soin de mon cœur car sa clé est entre tes mains. J’ai peur que tu me blesses et tu te fasses blesser. Ce jour-là, si je te quitte, je ne souhaite pas que tu me demandes la cause. Je te demande uniquement de comprendre tous mes conseils et si tu me comprends, je suis et je serai pour toi. Considère-moi comme ton nouveau-né dont tu prendras soin et apprends-moi à t’aimer. Je n’ai à t’offrir que mon amour et je pense que c’est la plus chère offre que l’humain désire dans la vie. Celui qui t’aime et qui t’aimera jusqu’à son dernier souffle.
Le lion, Seddouk

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/03/29/article.php?sid=132159&cid=49

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux