RSS

Classifications des péchés

30 mars 2012

RELIGION

Lors du dernier sermon, nous avons évoqué les éléments constitutifs du repentir. En effet, nous avons dit que le repentir était un remède composé de trois éléments :

-        Un élément rationnel relatif à la réflexion.

-        Un élément psychologique relatif aux émotions et aux sentiments, qui comporte deux éléments : le regret et la ferme résolution de ne plus recommencer.

-      Un élément pratique dont l’essentiel est le délaissement du péché et qui comporte deux éléments complémentaires, à savoir, le changement d’environnement et de fréquentation, et l’accomplissement des bonnes actions.

C’est pour cette raison que les savants spiritualistes définissent le repentir comme étant : un regret du cœur, une résolution de délaisser la désobéissance, une imploration du pardon divin par la langue, le délaissement du péché par les sens et l’abandon des mauvaises fréquentations.

Mais de quoi de repentir ?

L’homme se repent de ses péchés dans le but de se purifier. Quiconque commet un péché est comparable à celui qui se roule dans la souillure. Il veut donc se laver de cette souillure ; se débarrasser de cette crasse, mais ceci ne peut se réaliser que par le repentir.

L’homme doit donc se garder des péchés, mais pour cela, il doit saisir parfaitement la vérité de ces péchés, les différentes classifications des péchés.

Classification des péchés :

 

Première classification : abandonner un devoir ou commettre un interdit :

 

Selon cette classification, le péché consiste soit à délaisser un devoir religieux soit à commettre un interdit. La plupart des gens pensent que le péché se limite au fait de commettre l’interdit. Cependant, ils oublient que le fait de délaisser ce que Dieu ordonne de faire est plus grave que de commettre l’interdit. Car en effet, Dieu a créé les hommes pour qu’ils l’adorent. Aussi, s’ils délaissent les injonctions divines, ils délaisseront ce pourquoi Dieu les a crées et négligeront par la même la mission première pour laquelle ils ont été créés. Dieu dit : « Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils m’adorent » (adh-dhariyyat : 56).

C’est ainsi que le fait de délaisser une obligation religieuse est plus grave que le fait de commettre un interdit. La faute d’Adam était d’avoir commis un interdit. Quant à Iblis, son péché était d’avoir délaissé une injonction divine puisque Dieu lui ordonna ainsi qu’aux Anges de se prosterner devant Adam, mais il refusa et fit preuve d’orgueil en disant : « Je suis meilleur que lui ».

Deuxième classification : les péchés internes et les péchés externes :

 

Les péchés peuvent être divisés en deux catégories : les péchés internes et les péchés externes ; les péchés des sens et les péchés du cœur.

La plupart des gens se préoccupent davantage des péchés externes, en faisant abstraction des péchés du cœur qui sont en en réalité beaucoup plus graves.

Les péchés externes sont les péchés commis par les sens :

Les péchés de l’œil en regardant ce que Dieu a interdit de regarder.

Les péchés de l’oreille en écoutant ce que Dieu a interdit tel que la médisance, la calomnie, et les musiques interdites appelant à la débauche et à la violence.

Les péchés de la langue en prononçant ce qui provoque la colère de Dieu comme le mensonge, la médisance et la moquerie.

Les péchés de la main en la tendant vers ce qui ne t’appartient pas ou en agressant quelqu’un.

Les péchés des pieds en se rendant vers un endroit illicite ou en voyageant dans le but de commettre un péché.

Les péchés du ventre en consommant des produits interdits tels que l’alcool ou le tabac, sachant que « tout homme dont la chair est nourrie d’illicite, l’Enfer en est le plus digne » (rapporté par at-Tabarani)

Les péchés provoqués par les passions charnelles en désirant ce qui ne t’est pas licite à l’instar de la fornication ou les préliminaires amoureux en dehors du cadre du mariage.

Les péchés internes correspondent aux péchés du cœur tels que l’orgueil, la haine, la jalousie, la prétention, l’extrême considération de soi, le mépris, l’animosité, la conjecture, l’amour du prestige et l’ostentation.

Toutes ces actions internes sont des causes de perdition comme les surnomme l’imam Abou Hamid al-Ghazali en se référant au hadith : « Trois défauts sont des causes de perdition : une avarice prédominante, une passion suivie et une excessive considération pour soi-même » (rapporté par al-Bayhaqi).

Le Prophète (r) dit : « N’entrera pas au paradis, quiconque a dans son cœur l’équivalent d’un poids d’un atome d’orgueil » (rapporté par Mouslim). Il dit également : « Le fléau des peuples qui vous ont précédé a rampé vers vous : la jalousie et la haine. Et la haine est celle qui rase. Je ne dis pas qu’elle rase les cheveux, mais elle rase la religion » (rapporté par Ahmed).

Quant à l’ostentation, c’est lorsque l’homme accomplit la Prière, le jeûne, l’aumône et toute autre forme de bonne œuvre, sans viser par cela l’agrément de Dieu, dans le seul but que les gens le voient et le complimentent pour ses actions.

Ces péchés internes se font un nid dans le cœur de l’homme. Pourtant, les gens ne s’en préoccupent pas. Tu peux bien voir un homme qui prie, jeûne, accomplit une ‘Umra chaque Ramadan, alors que son cœur est habité par la prétention, l’autosatisfaction, l’ostentation, la haine, l’arrogance et le mépris des autres.

En réalité, les péchés du cœur sont plus graves que les péchés commis par les sens, pourquoi ?

Premièrement, parce que le cœur est ce qui détermine la vrai valeur de l’être humain. Ce qui fait la valeur de l’homme ce n’est pas son enveloppe corporelle, mais ce qui l’habite ; son cœur, comme l’évoque le hadith : « Il y a dans le cœur un morceau de chair qui, s’il est sain, rend tout le corps sain ; mai, s’il est corrompu, tout le corps devient corrompu : il s’agit du cœur » (rapporté par al-Boukhari et Mouslim). Par ailleurs, le cœur est l’endroit où Dieu regarde en premier lieu. Le Prophète (r) dit : « Dieu ne regarde ni vos corps ni vos formes, mais Il regarde vos cœurs et vos actions » (rapporté par Mouslim). De plus, le cœur sain est ce qui sauvera l’homme le jour de la Résurrection comme l’évoque Dieu en mentionnant l’invocation faite par Ibrahim, que la Paix soit sur lui: « Et ne me couvre pas d’ignominie, le jour où l’on sera ressuscité, le jour où ni les biens, ni les enfants ne seront d’aucune utilité, sauf celui qui vient à Allah avec un cœur sain » (les poètes : 87 – 89) ; un cœur sain d’idolâtrie et d’hypocrisie ; un cœur pur des maladies graves que sont la jalousie, l’orgueil et l’ostentation ; ce cœur sain sera salutaire le jour de la Résurrection.

Deuxièmement, parce que les péchés externes sont motivés par les péchés du cœur. En effet, derrière la médisance, le mépris, la moquerie et le mensonge se cachent des motivations psychologiques telles que l’assouvissement des passions, l’autosatisfaction, la jalousie et l’arrogance.

Troisièmement, car l’homme se repent plus facilement et plus rapidement lorsqu’il commet un péché externe étant donné que ce dernier est clair et évident. Quant aux péchés du cœur, ils sont plus subtils et ne se manifestent pas aux gens qui persisteront dans leurs péchés externes sans répondre à la parole divine : « Evitez le péché apparent ou caché » (les bestiaux : 6).

C’est pour cette raison que l’on peut voir un grand nombre parmi les gens éprouvés par les péchés externes revenir vers Dieu et se repentir. Quant à ceux touchés par les péchés internes, ils ne s’en repentent que rarement.

C’est ainsi que lorsqu’Adam commit une erreur externe en mangeant de l’arbre interdit, il s’en repentit rapidement, et Dieu agréa son repentir. Adam et son épouse dirent : « Ô notre Seigneur, nous avons fait du tort à nous-mêmes. Et si Tu ne nous pardonnes par et ne nous fais pas miséricorde, nous serons très certainement du nombre des perdants » (al-A’raf : 23). Aussitôt, la réponse divine leur parvint : « Puis, Adam reçut de son Seigneur des paroles, et Allah agréa son repentir » (la vache : 37).

Quant à Iblis (Satan), il fut coupable d’un péché du cœur : la jalousie et l’arrogance. Dieu lui dit : « Qu’est ce qui t’a empêché de te prosterner quand Je te l’ai commandé ? » Il dit : « Je suis meilleur que lui : Tu m’as créé de feu, alors que Tu l’as créé d’argile » (al-A’raf : 12). La conséquence fut que Dieu lui dit : « Sors de là (du Paradis), car te voilà banni. Et malédiction sur toi, jusqu’au Jour de la rétribution » (al-Hijr : 34 – 35)

Troisième classification : Les péchés dont les conséquences sont limitées à leur auteur et les péchés dont les conséquences s’exercent sur autre que le sujet agissant :

Il y a des bonnes œuvres dont l’impact se limite à leur auteur telles que l’invocation de Dieu, l’imploration de Son pardon, la récitation du Coran …Mais il y a des bonnes œuvres dont l’impact touche autrui comme le fait de faire une aumône ou de rendre des services aux gens. Le Prophète (r) dit dans ce sens : « La personne la plus aimée de Dieu est la plus utile aux gens. Et l’action la plus aimée de Dieu est une joie que tu apporte à un musulman, le soulager d’une affliction, lui payer sa dette ou repousser de lui la faim. Accompagner un frère pour un besoin m’est préférable au fait d’effectuer une retraite spirituelle dans cette mosquée pendant un mois » (rapporté par ad-Daraqotni).

Il en est de même pour les péchés. Il y a des péchés dont l’impact est limité à leur auteur à l’instar de celui qui consomme de l’alcool, si son argent le lui permet, sans négliger le droit de sa famille, de même que tout péché qui ne met pas en cause le droit d’autrui. Se repentir de ce genre de péchés est facile étant donné que ce repentir est une affaire privée entre l’homme et son Seigneur.

Mais il y a aussi les péchés ayant un impact sur autrui et qui sont plus graves que les péchés dont l’impact est limité à l’auteur. En effet, lorsque le péché concerne ton rapport aux gens, cela devient problématique car les gens ne cèdent pas aisément leurs droits. C’est pour cette raison que les savants disent : Les droits de Dieu sont basés sur le pardon, et les droits des hommes sont basés sur l’intransigeance. Chaque personne tient fermement à son droit. Comment faire si tu veux te repentir alors que tu as transgressé les droits des gens ? Alors que tu leur as fait du mal avec ta langue ou avec ta main ? Le Prophète (r) nous incite à nous libérer du fardeau de ce genre de péché avant le Jour de la Résurrection. Il dit : « Quiconque a commis une injustice vis-à-vis de son frère, concernant son honneur ou autre chose, qu’il s’en acquitte auprès de lui aujourd’hui avant que le dinar et le dirham n’aient plus cours » (rapporté par al-Boukhari). Il dit également : « Savez vous qui est le ruiné ? » Les compagnons dirent : « Le ruiné parmi nous est celui qui n’a ni dirham ni biens » Il dit : « La ruiné parmi ma communauté est celui qui viendra le Jour de la Résurrection en ayant accomplit la Prière, le jeûne et la zakat, mais il vient après avoir insulté celui-ci, calomnié celui-là, mangé l’argent de tel autre, répandu le sang de celui-là et frappé tel autre. On répartira alors ses bonnes œuvres entre ses victimes et, si celles-ci s’épuisent avant qu’il ne puisse se racheter, on prendra de leurs péchés pour les jeter sur lui, il sera ensuite jeté en Enfer » (rapporté par Mouslim).

Aussi, regarde autour de toi et prends conscience de ce que tu dois aux gens, puis essaie de réparer ce que tu as fait, demande-leur de te pardonner. S’ils te pardonnent, ils seront récompensés par Dieu, sinon efforce-toi de restituer leurs droits.

Chers frères et sœurs, instruisez-vous en matière de péchés afin de les différencier et de les éviter,  puis repentez-vous à Dieu !

Sermon du vendredi – Moncef Zenati

(Série : la purification de l’âme, 10ème partie)

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux