RSS

Guerre des déclarations le 30.03.12 | 10h00

30 mars 2012

Non classé

- J’étais à Frenda (Tiaret) quand mon neveu Allal m’a appelé pour me dire que quelque chose se passait à Toulouse. Il s’agit d’un suspect appelé Mohamed Merah, est-ce qu’il s’agit de notre Mohamed ? M. B. Merah

 

- Il aurait dû, comme je l’avais préconisé dans mon rapport, faire l’objet d’un suivi psychothérapique, d’un encadrement éducatif et de mesures de surveillance. Alain Penin, psychologue ayant expertisé Mohamed Merah en 2009

 

- J’ai été étonné, en écoutant les médias français, que mon fils ait été accusé d’avoir assassiné 7 personnes, dont 3 militaires et 3 enfants juifs. M. B. Merah

 

- On a évité d’autres attentats, d’autres meurtres qui devaient avoir lieu le matin même (…). Il y a toujours des gens pour penser qu’ils auraient fait mieux ou qu’il fallait faire différemment. Nous, nous savons ce qui s’est passé et ce criminel est hors d’état de nuire. Nicolas Sarkozy

 

- Les autorités françaises ont mobilisé le plus grand nombre de leurs éléments et des forces d’élite, avant de s’introduire et l’arroser de balles en moins de 5 minutes. M. B. Merah

 

- Si j’étais le père d’un tel monstre, je me tairais dans la honte.  Alain Juppé, ministre des Affaires étrangères français

 

- Comment se fait-il qu’ils n’ont pas pu arrêter mon fils vivant ?
M. B. Merah

 

- Il monte littéralement à l’assaut en fonçant avec un colt 45 et continue à tirer en sautant par la fenêtre jusqu’à ce qu’il soit atteint d’une balle dans la tête. François Molins, procureur de Paris

 

- Le défunt était le plus obéissant, il a même rejoint une école coranique à Mouzaïa lors de l’une de ses visites en Algérie. M. B. Merah

 

- On le décrit comme un monstre, il en est un. Mais il a une histoire complexe. Alain Penin, psychologue ayant expertisé Mohamed Merah en 2009

 

- Ils ont préféré l’abattre comme un oiseau dans le ciel. Pour qu’il soit le bouc émissaire d’une certaine cause que seul Dieu connaît. M. B. Merah

 

- C’est un échec. Pas celui du Raid, qui a fait tout ce qu’il a pu. J’aurais aimé qu’on le questionne, j’aurais aimé savoir pourquoi il a fait ça à mon fils, j’aurais aimé un procès.
Père d’Abel Chennouf, l’un des militaires tués

 

- Mohamed aimait la patrie et l’islam, son seul rêve était de partir en pèlerinage.
Ses enseignants me disaient qu’il avait un bel avenir. M. B. Merah

 

- Mohamed, entre 6 et 13 ans, va vivre entre familles d’accueil et institutions. C’est un garçon plutôt introverti. Avec des préoccupations, avec des choses qui se dessinaient par rapport à la spiritualité, des choses que j’interprète aujourd’hui comme l’amorce d’une radicalisation. Alain Penin, psychologue

 

- Je démens les déclarations du ministère de l’Intérieur français, qui a classé mon fils dans la liste des extrémistes appartenant à un groupe idéologique salafiste extrémiste du nord de la France, et les rumeurs concernant ses voyages en Afghanistan et au Pakistan. M. B. Merah

 

- C’était quelqu’un qui était suivi, il avait même été convoqué en novembre 2011 par un service régional de renseignement intérieur, afin qu’il explique de façon plus précise ce qu’il était allé faire en Afghanistan et au Pakistan. Claude Guéant , ministre de l’Intérieur français

 

- Je démens que mon fils ait été poursuivi 15 fois en justice. Mon fils était très coléreux. Il se bagarrait et la police venait l’arrêter pour une courte période.
M. B. Merah

- La mort de Mohamed Merah vient mettre un terme à une insupportable angoisse. François Hollande

- En 2010, il m’avait demandé de l’aider à s’installer en Algérie et il voulait se marier avec une Algérienne choisie par la famille. M. B. Merah

- L’Algérie ne botte pas en touche, c’est un citoyen français, né en France, qui a grandi en France. Abdallah Zekri représentant du recteur de la Grande Mosquée de Paris.

 

© El Watan

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux