RSS

Question par El-Guellil

1 avril 2012

El Guellil

Fi jbinekoum, il est écrit, pour ceux qui savent encore lire, que la parole est un privilège. Que la pensée est une faveur.Et que tout le reste appartient aux autres. On retire le privilège quand on veut, à qui l’on veut. On cesse avec la faveur dès qu’on décide, n’est-ce pas qu’on a tout le reste? On dit que partout ailleurs, la mort ne s’annonce jamais, mais au tiers-monde, elle est galante car elle prend au moins le soin de s’annoncer, bien à l’avance à ceux qui crèvent de famine et de soif, à ceux qui n’ont ni privilège ni faveur.    C’est-à-dire, la majorité qui n’apparaît que pour voter, que pour applaudir le non-sens.

Sous l’étreinte du sous-développement des mentalités, certains rient, d’autres crient mais personne ne trouve son compte. Les gouvernants se trompent de peuples et les peuples de gouvernants. Les premiers veulent des citoyens heureux pour les laisser continuer à ramer, en paix, dans les lacs invisibles alors que les seconds ont besoin de décideurs honnêtes, compétents, humains et, surtout, sincères.

Il n’est rien de plus désolant pour un homme et pour un peuple que de voir ses espoirs voler en éclats, sous une pierre qui chute. L’espoir est innocent et la pierre aussi, alors on a bien envie de se venger sur l’innocence, de casser son appareil de téléphone qui affiche tout le temps un dérangement, de brûler ses diplômes qui portent encore le paraphe « inutile », de retourner la terre qui porte haut la pancarte « en friche », de tirer les nuages par les manches, de tromper l’horizon en ne le regardant que du coin de l’œil pour qu’il ne se sauve pas. Lorsqu’on regarde tous ces individus qui, sans mérite ni aptitudes, arrivent à marquer la vie de sociétés sur tous les plans, de l’économique au politique au social, on a vraiment envie de crier. De hurler. De poser les questions, mille fois posées sans réponse. Est-ce, parce que les millions de mouches trouvent que la m… est bonne qu’elles ont raison ?

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux