RSS

Clo Clo et les autres… Par : Mustapha Mohammedi

2 avril 2012

Mustapha Mohammedi

Algérie profonde

Lundi, 02 Avril 2012 10:00

Noir et blanc

Quand je vois avec quels moyens la télévision française a célébré le 34e anniversaire de la mort de Claude François, j’en reste baba, j’en suis  retourné. Rien n’a été laissé au hasard pour les besoins du souvenir, ni ses tubes, ni ses costumes, ni sa passion dévorante pour France Gall, ni son enfance à Alexandrie, ni la trahison de sa première femme avec Gilbert Becaud… Du grand art, si l’émission n’avait pas évité le voyeurisme. La vie tumultueuse de la star a été décortiquée, passée à la loupe, à la moulinette, que ce soit ses débuts malheureux dans un orchestre de troisième ordre à Nice et à Paris, ou sa lente ascension vers les sommets de la gloire, encadré et soutenu par la seule femme qui n’a jamais compté pour lui, sa mère, pas un détail n’a échappé au radar. Pas même la manie de sa génitrice qui empruntait sans rembourser ses créanciers uniquement pour jouer au casino. Aujourd’hui, Clo clo est une immense vedette élevée au rang de mythe, sa statue en cire est au musée Grévin et la France pleure à chaque fois que ses chansons sont revisitées. Chez nous, les artistes sont enterrés deux fois, pour être sûr qu’ils ne hanteront personne. Connaissant l’ingratitude légendaire d’Oran, Wahby a été inhumé à sa demande au cimetière algérois de Sidi Yahia où il repose depuis. Mais le comble, c’est qu’il n’est même pas né dans cette ville qui s’est toujours attribué sa paternité. Il a vu le jour dans un bateau, sur les eaux internationales entre Marseille et Oran. Pas la peine d’ouvrir de grands yeux, je le tiens de l’artiste lui-même.
M. M

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux