RSS

Abderrahmane Aziz, l’illustre oublié Par Kader Bakou

9 avril 2012

Kader Bakou

Culture : Le coup de bill’art du Soir

Le 20e anniversaire de la disparition de Abderrahmane Aziz est passé pratiquement inaperçu. Mais ce n’est pas la première fois que ce grand artiste, disparu le 6 février 1992, est injustement oublié de tous. 
Abderrahmane Aziz, de son vrai nom Aït Abderrahmène, est né le 5 juillet 1920 à La Casbah d’Alger. Comme un grand nombre d’autres grands artistes algériens, il est originaire de la région d’Azzefoun, plus précisément du village Mira. En 1954, il s’installa à Blida sur conseil de son ami Frantz Fanon. C’est, dit- on, Moufdi Zakaria qui lui donna le pseudonyme de «Aziz». Dans le domaine de la chanson, Abderrahmane Aziz a connu la gloire déjà dans les années 1940. En 1947, il enregistre un disque qui rencontre un énorme succès avec des chansons comme Yal Kaâba Ya Bit Rabbiet Zed Ennabiqui passent jusqu’à aujourd’hui à la radio et à la télévision algériennes. Parmi ses plus célèbres chansons figure également Ya Mohamed mabrouk aâlik Al Djazaïr rajaât lik,enregistrée à l’occasion du recouvrement de l’indépendance de l’Algérie. En janvier 1992, un journaliste de l’hebdomadaire local Le Nouveau Tell, qui paraissait à Blida, avait réalisé un entretien avec le chanteur. Par un étrange hasard, l’interview est sortie le lendemain de la mort de l’artiste avec comme titre «Je ne veux aucun responsable à mon enterrement !» Abderrahmane Aziz, dans cet entretien, s’est plaint de l’oubli et de la marginalisation dont il a été victime. On ne sait pas s’il a y avait beaucoup de responsables à l’enterrement de l’artiste à Blida…

bakoukader@yahoo.fr


Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/04/09/article.php?sid=132661&cid=16

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux