RSS

Ben Ali mort, vive Ben Ali ! par Moncef Wafi

11 avril 2012

Moncef Wafi

Ben Ali est parti, vive Ben Ali. La Tunisie, née des décombres de la Révolution du Jasmin, a redécouvert le visage de l’ex-dictateur déchu au bout des matraques qui se sont abattues sur leurs cadavres ambulants lors d’une marche commémorative à l’occasion de la «Journée des Martyrs». 

Ben Ali, qui n’est pas encore dans sa tombe, a dû bien rigoler aux images de la répression policière qui a répondu aux manifestants venus défiler sur l’avenue emblématique Habib Bourguiba. Tout un symbole puisque, à peine 15 mois après le renversement du clan Ben Ali-Trabelsi, les uniformes de l’Intérieur continuent de taper dans le tas, chargeant, à moto ou en camion, des Tunisiens sortis réclamer leur «indépendance» spoliée. Comme au bon vieux temps, des policiers casqués, armés de matraques et vaporisant la foule au gaz lacrymogène n°5, s’en sont donné à cœur-joie, libérant leur amertume et leur frustration d’avoir trop longtemps gardé leurs matraques dans leurs fourreaux. Si la colère était visible chez ces Tunisiens qui revendiquent la Révolution, le temps semble s’être brusquement arrêté et, pire, faire marche arrière pour voir le ministre de l’Intérieur interdire, depuis le 28 mars, toute marche sur l’avenue Bourguiba. Une .avenue qui longe son siège quadrillé, surveillé et synonyme d’un Etat policier quelles que soient l’identité et la couleur politique qu’on donne au gouvernement en place. Il n’y a qu’à flâner sur cette avenue pour voir le clivage qui sépare les policiers, patrouillant toujours en groupe, et le reste de la population. Un fossé qui les sépare et qui renseigne admirablement sur cette notion erronée d’êtres supérieurs parce que enfants chéris de tout système en place. Les islamistes, qui ont gagné les premières élections libres de Tunisie, et après avoir rassuré le reste du pays quant à l’exercice démocratique, sont en train de virer salafiste pour imposer à ce reste du pays sa vision «progressiste» du quotidien des Tunisiens. Ben Ali viré, c’est une nouvelle menace dictatoriale qui se met, doucement, en place, menaçant les libertés et les croyances individuelles. Une dictature verte qui s’installe insidieusement sous couvert démocratique et de promesses républicaines. La Tunisie n’est pas un cas à part dans la région puisque tous les Etats arabes sont contaminés, à des degrés différents, et l’Algérie qui a déjà un vécu en la matière n’est pas à l’abri d’un tel déferlement. Le 10 mai prochain, les législatives, nos législatives, vont accoucher d’une nouvelle Assemblée et les islamistes sont déjà convaincus de leur victoire alors que le ministre de l’Intérieur assure tout le contraire. Des prévisions qui donnent des sueurs froides et qui poussent à réfléchir puisque, une fois au pouvoir, nos islamistes, au lieu de s’attaquer aux fondements mêmes de la corruption et des maux de l’Etat, vont se contenter de grignoter les derniers vestiges de la liberté d’expression et de la liberté individuelle déjà mise à mal. Le programme des islamistes, où qu’ils soient, est connu avec leurs offensives contre l’alcool et les femmes, à croire que pour eux, le mal d’une société passe par ces deux routes.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux