RSS

L’EN des années 80, l’overdose ?

15 avril 2012

SUZANNE AMOKRANE.

Il y a quelques jours, on était un peu partagés sur la question : faut-il revenir sur ce qui s’est passé au sein de l’EN des années 80 ou pas ? 

Il y a quelques jours, on était un peu partagés sur la question : faut-il revenir sur ce qui s’est passé au sein de l’EN des années 80 ou pas ? Les anciens journalistes, qui avaient vécu les querelles de près à l’époque, étaient très chauds pour aller jusqu’au bout du dossier. Pour eux, il s’agissait d’aider à écrire l’histoire de notre football. Le travail qu’ils n’ont pu faire dans les années 80, à cause de la conjoncture de l’époque et l’absence de liberté de ton, se doit d’être réalisé aujourd’hui, tant que les joueurs sont encore en vie. L’élément majeur de la nécessité de cette tribune nous est venu de la déclaration de Guendouz à propos de feu Messaâdia, qui aurait établi la liste des joueurs à sélectionner. L’on voit tout de suite qu’on peut faire dire tout ce qu’on veut à un mort, sans risquer de se voir démentir. La crédibilité s’annule en effet, aussitôt que l’une des personnes concernées nous quitte. Il y a aussi les contradictions flagrantes entre les joueurs interrogés qui, sans être atteints par la maladie d’Alzheimer, ne se rappellent plus trop des détails qui les mettent en cause. Bizarrement. C’est dire l’importance de recueillir vite les versions de tous les acteurs de cette époque. De l’autre côté, il y a la jeune génération qui paraît un peu gavée par ces histoires de grands-pères qui ne semblaient pas trop la concerner. C’est vrai que si on se met dans la peau d’un jeune d’aujourd’hui, on est tout de suite en overdose de cette EN des années 80 qui, en consultant son palmarès, n’a en fait rien gagné de particulier de surcroît, si ce n’est des places d’honneur de 2ème ou 3ème, et bien sûr, ce fameux match contre l’Allemagne qu’on a revu autant de fois que le film Arrissala. Je sais que c’est un peu réducteur comme vision, mais je vous assure que les jeunes ne connaissent aucun joueur de cette époque, si ce n’est des bribes de ce qu’ils  retrouvent sur le net à leur sujet. Mais est-ce une raison pour ignorer l’histoire de notre EN ? Non, évidemment. Ce que je ne comprends pas en revanche, c’est que ces joueurs sont les mêmes qui n’arrêtent pas de louer le fair-play et l’exemplarité de leur génération qui, à les croire, était composée de véritables saints. Il suffisait pourtant juste de tirer le bout de la ficelle, pour dérouler toute la bobine de leur haine cachée. Il y a au moins quelques enseignements à tirer de cette histoire pour l’EN d’aujourd’hui. C’est que la supposée meilleure EN de tous les temps a réussi à se surpasser, malgré les querelles qui la gangrenaient de l’intérieur. On peut donc se rassurer du jour où un pro prendra une bouteille pour la fracasser sur la tête d’un joueur local qui l’aura traité de terroriste ou je ne sais quoi ? Ce jour-là, d’après le vécu de l’EN des années 80, on ira sans doute au second tour du Mondial. Car c’est apparemment cela qui motive nos troupes.
Suzanne Amokrane
suzanneamokrane@yahoo.fr

http://www.lebuteur.com/foot-en-vrac/actualites/len-des-annees-80-loverdose/print

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux