RSS

BILLET Si je suis président…

5 mai 2012

Didi Baracho

Détails
Publié le Jeudi, 03 Mai 2012 15:34
Écrit par Didi Baracho
BILLET  Si je suis président… dans Didi Baracho didi%20baracho_200_200

Par Didi Baracho
Comme beaucoup d’Indigènes, j’ai regardé hier soir le face à face qui a opposé les deux candidats à la présidentielle française. Devant plusieurs bouteilles de bières et quelques-unes de vins, j’ai suivi attentivement chaque phrase, chaque attitude des deux prétendants : d’un côté celui qui a le même âge mental et la même taille que notre vénéré calife, de l’autre celui qui a choisi une normalité dont devrait s’inspirer les dirigeants de chez nous qui, par prétention et par arrogance, à chaque fois qu’ils pètent sont convaincus que la troisième guerre mondiale a commencé.
François Hollande m’a donné une idée. Il m’a particulièrement subjugué lorsqu’il a sorti sa tirade sur le « Si je suis président… »
Du coup, je me suis mis à rêver. Je me suis dit : Et si je pouvais, moi aussi, être candidat à l’élection de la Présidence de la Corée Saoudite ! Et si moi aussi, je devais me retrouver face à Abdelaziz Bouteflika. Que pourrais-je lui balancer à la figure ?
Et bien je lui dirais la chose suivante : Si je suis président, je respecterai mon peuple et bannirai le mépris et la hogra ; si je suis président, je ne permettrai pas à mon frère d’être un chef d’État bis ; si je suis président, je ferai en sorte de dissoudre la structure des généraux M. dit T. et T. dit B. qui ont fait de notre société, une société de paranoïaques ; si je suis président, je veillerai à la séparation des pouvoirs ; si je suis président, je n’utiliserai pas ma fonction pour violer la démocratie et pour vitrioler la Constitution ; si je suis président, je veillerai à l’indépendance de la Justice ; si je suis président, je respecterai la liberté de conscience ; si je suis président, je ne fermerai pas de bars pour flatter les intégristes ; si je suis président, je n’irai voir ni voyantes ni marabouts avant de prendre une décision politique ; si je suis président, je ne favoriserai pas le clientélisme et la corruption ; si je suis président, je ne jouerai pas avec le régionalisme et je n’exacerberai pas les haines ; si je suis président, je ne légitimerai pas l’intégrisme et le fanatisme ; si je suis président, je respecterai l’alternance au pouvoir ; si je suis président, je ne considérerai pas les démocrates comme des ennemis ; si je suis président, je veillerai à garantir la liberté de la presse ; si enfin, je suis président, je demanderai, en respectant l’indépendance de la justice, que des enquêtes soient ouvertes sur tous les trabendistes du pouvoir, à commencer par vous-même M. Bouteflika ainsi que votre entourage. .
Ah ! Si je pouvais lui dire tout ça, en le regardant droit dans les yeux. Mais bon, je sais, je rêve et les vapeurs des différentes boissons non agrées par la charia ont visiblement gravement atteint mon cerveau.
N’empêche, si un tel débat pouvait avoir lieu, nos amis H’mida Layachi, Lounès Guemache, Ali Fodhil et Anis Rahmani, les quatre journalistes que nous envient les journaux proches de Nicolas Sarkozy, me descendraient en flammes et affirmeraient que j’aurais porté atteinte aux principes fondamentaux de la Corée Saoudite. Mais seraient-ils au moins d’accord avec moi sur le fait que nous faisons vraiment pitié à voir. Mais ça, c’est une autre histoire. Alors, malgré tout, vive la désobéissance civile et vive les Indigènes !

 

didi.barachodz@gmail.com

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux