RSS

La nouvelle de Adila Katia zahia…

6 mai 2012

Adila Katia, EXTRAITS

 

Par : Adila KATIALa nouvelle de Adila Katia     zahia… dans Adila Katia 334_200_150

On ira cette fois du côté de Guelma, dans les années cinquante. En pleine guerre de libération. Kadour, la vingtaine, rejoint le FLN. En décidant de lutter aux côtés de ses frères, il devra laisser sa femme Aïcha et sa fille Zahia, née du premier mariage.

1iére partie

Qui sait s’il en reviendra ? Le jeune homme ne peut s’empêcher de demander à sa vieille mère  d’en prendre soin. Surtout de Zahia. Elle n’a que neuf ans et elle a déjà perdu sa mère. S’il lui arrivait de tomber au champ d’honneur, il tenait à ce qu’elle ne manque pas d’affection.
Il sait qu’entre elle et Aïcha, le courant ne passait pas. Alors, en son absence, il ignore comment elles feront. Si elles enterreront la hache de guerre ou si elles reprendraient de plus belle. Sa famille pleure le jour de son départ. Zahia refuse de déjeuner ni même de dîner ce soir-là. Elle dormira avec sa grand-mère.  Aïcha est soulagée. Elle n’aura pas à la supporter.
Zahia a un sommeil agité. Elle donne des coups de pieds, parfois  se débat.
Sa grand-mère Kheïra la garde serrée contre elle, pour prévenir tout coup. Elle lui aurait bien installé une peau de mouton, près de sa couche, mais elle n’a qu’une couverture de laine. Il fait froid. Le feu dans la cheminée s’est éteint.
- Du calme !
- Tu crois qu’il reviendra ?
- Inch’Allah. Dors, sois tranquille ! Il nous reviendra, dit la vieille mère, pleurant en silence son départ.
On a Dieu et lui…
Kadour est son unique fils et elle l’a eu à un âge avancé. Son père était mort suite à une longue maladie. Il n’était alors qu’un adolescent. Les responsabilités lui étaient tombées sur les épaules. Il avait fait tous les métiers pour subvenir aux besoins de sa mère puis de sa petite famille. Kheïra, impatiente d’avoir des petits-enfants, l’avait vite marié  à sa cousine maternelle Saâdia. Zahia naîtra peu de temps après, mais sa mère ne s’était jamais réellement remise de son accouchement.
Pendant près de trois ans, elle n’avait pas quitté le lit. Kheïra s’était occupée d’elle et de la petite. Lorsque Saâdia mourut, Zahia s’accrocha à elle comme si elle était sa mère.
La grand-mère qui craignait de mourir et de les laisser seuls avait poussé son fils à refaire sa vie.
Cette fois, c’était lui qui avait choisi. Aïcha, une fille de leur proche voisinage, lui avait paru la femme idéale. Elle se remettait aussi d’un veuvage, et comme elle n’avait pas eu d’enfante, il avait espéré qu’elle aurait de l’affection pour sa fille.
Mais le courant ne passait pas entre elles. Zahia prenait un malin plaisir à lui désobéir. À la critiquer…
Toute la famille avait compris  qu’elles étaient jalouses l’une de l’autre et de l’amour de Kadour. Ce dernier cédait aux caprices de sa fille, comprenant qu’elle le veuille uniquement à elle. Il demandait plus de tolérance et de compréhension de la part de sa femme. Zahia est une enfant. L’unique enfant…
Aïcha espérait lui donner un fils mais, après trois années de mariage, elle désespérait. En partant à la guerre, elle le pleurait lui et cet enfant qu’elle n’a pas pu avoir…

 

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.