RSS

LIBRAIRIE DES BEAUX-ARTS D’ALGER Le livre en état de siège ?

7 mai 2012

LITTERATURE

Culture : 

La Librairie des beaux-arts risque de connaître le même sort que la librairie-galerie l’Espace Noun « récupérée » par son propriétaire, il y a environ deux années, mais restée fermée jusqu’à ce jour
Boussad Ouadi, apparemment, n’avait gagné qu’une bataille en 2009. En effet, une décision d’expulsion a été prononcée par la justice à l’encontre de l’actuel gérant de la Librairie des beaux-arts d’Alger. Pourquoi ? Parce que, comme en 2009, le propriétaire des lieux veut récupérer son «bien». Située à la rue Didouche- Mourad (ex-rue Michelet) la Librairie des beaux- arts a ouvert ses portes dans les années 1950. Durant sa longue histoire, elle a accueilli des auteurs et des écrivains comme le prix Nobel de littérature 1957 Albert Camus, Emmanuel Roblès, Tahar Djaout, Mohamed Benchicou, Gilbert Meynier ou Djemila Benhabib. Elle a abrite aussi des rencontres littéraires et des expositions d’arts plastiques. Boussad Ouadi a décidé de résister, encouragé par les marques de soutien qu’il reçoit de partout. D’ailleurs, un «appel à la sauvegarde» de cette librairie est lancé. Dans un communiqué, Ouadi rappelle le «travail fourni ces dernières années pour redonner à cette libraire sa vocation initiale de lieu de rencontres des arts, de la science et de l’amour des libertés qu’elle avait malheureusement perdue après l’assassinat de Vincent Grau le 21 février 1994». «Cette librairie, qui existe depuis les années 50, symbolise un patrimoine culturel et historique cher à plusieurs générations d’étudiants, artistes et écrivains algériens qui y ont acquis les livres, les disques, les toiles qui ont compté dans leurs vies, leurs formations ainsi que leurs carrières professionnelles et culturelles. Vincent Grau, libraire de ce lieu, avait choisi de lier son destin à l’Algérie après l’indépendance et de poursuivre son engagement en restant à son poste durant les années de terreur. Il a été lâchement assassiné dans cette librairie», lit-on dans cet «appel à la sauvegarde». «Nous lançons un appel à toutes les bonnes volontés pour nous rejoindre et nous regrouper sous les formes appropriés afin de veiller avec vigilance à ce que la Librairie des beaux-arts demeure un lieu de rayonnement des livres et des arts au centre-ville d’Alger» , est-il écrit en conclusion du même texte. Au fronton de cette librairie est gravée «Librairie des beaux-arts». Que deviendra cette plaque, si par malheur les lieux abriteront d’autres activités n’ayant rien à voir avec l’art, le savoir et la culture ? Boussad Ouadi se demande : «En tant que citoyen jaloux de préserver notre précarré culturelle, que pouvons-nous faire pour préserver nos espaces d’expression et de ressourcement : librairies, cinémas, galeries d’art, théâtre, maisons de la culture ?» A une dizaine de mètres de la librairie, une ancienne unité de vente de Sonipec est fermée depuis des années sans que personne ne cherche à la «récupérer»…
K. B.

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/05/07/article.php?sid=133821&cid=16

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux