RSS

Vachement vache ! Par Kader Bakou

7 mai 2012

Kader Bakou

Culture : Le coup de bill’art du Soir

«Vous avez deux vaches» est une expression souvent utilisée dans une illustration humoristique de notions politiques, de systèmes économiques ou d’idéologies.
Les blagues commençant par «vous avez deux vaches» sont originaires des Etats-Unis. Ce sont, en réalité, des blagues de potaches parodiant des exemples que les professeurs emploient dans leur cours d’introduction à l’économie (appelés «Economics 101»). Dans ces cours, il est fréquent que l’enseignant illustre un modèle économique en prenant l’exemple d’un fermier qui utilise son troupeau pour produire et faire du commerce avec ses voisins. Les exemples sont partis de: «Vous avez deux vaches ; vous voulez des poulets. Vous cherchez un autre fermier qui a des poulets et veut des vaches, etc.» Ils avaient pour intention de montrer les limites du système de troc, ce qui a mené à l’introduction des devises et de l’argent. Les parodies des «deux vaches» placent le fermier dans un système économique où les vaches sont utilisées comme métaphores pour toutes les devises, capitaux, moyens de production, etc. L’intention est souvent de montrer les absurdités dans ces systèmes. Les premières blagues des «deux vaches» avaient pour but de comparer deux systèmes économiques opposés comme le capitalisme et le communisme. Les blagues ont évolué vers une satire de différents systèmes et théories politiques, culturels, sociaux et philosophiques. Selon cette théorie «vache», pratiquement, tous les systèmes sont des «vacheries». Dans le socialisme : vous avez deux vaches. Le gouvernement vous les prend et les met dans une étable avec les vaches d’autres éleveurs. Ensemble, vous devez entretenir toutes les vaches, et le gouvernement vous fournit le lait. Le communisme : Vous avez deux vaches. Vos voisins participent à leur entretien alors que vous n’avez rien demandé. Vous vous partagez le lait et vous êtes censé être heureux. Libéralisme : vous avez deux vaches. Vous achetez toutes les étables appartenant à l’État grâce à des lobbys payés avec du lait. Capitalisme : vous avez deux vaches. Vous en vendez une, et vous achetez un taureau pour faire des petits et au final vous vendez l’étable par petites parts et les acheteurs vous exproprient. Capitalisme sauvage : vous avez deux vaches. Vous équarrissez l’une, vous forcez l’autre à produire autant que quatre, et vous licenciez finalement l’ouvrier qui s’en occupait en l’accusant d’avoir laissé la vache mourir d’épuisement. Démocratie : vous avez deux vaches. Un référendum décide à qui appartient le lait, voire les vaches. On pourrait ajouter : socialisme algérien : vous avez deux vaches que l’Etat a achetées en Hollande. Vous les abattez pour ne pas les mettre dans une étable avec les vaches d’autres éleveurs. Capitalisme algérien : vous avez deux vaches que l’Etat a achetées en Hollande. Vous demandez à l’Etat des subventions pour les entretenir, puis vous leur faites traverser clandestinement la frontière afin de les vendre à l’étranger.
K. B.
bakoukader@yahoo.fr


Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/05/07/article.php?sid=133819&cid=16

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux