RSS

CONCOURS CONTES ET LÉGENDES DU PATRIMOINE SAHARIEN Les lauréats connus

8 mai 2012

Contes

CONCOURS CONTES ET LÉGENDES DU PATRIMOINE SAHARIEN Les lauréats connus  dans Contes logo3

Culture : 

Le jury du concours national «Contes et légendes du patrimoine saharien», organisé dans le cadre du troisième Festival culturel international Abalessa-Tin Hinan pour les arts de l’Ahaggar (FIATAA, 2012), a rendu public son palmarès, en présence d’un huissier de justice. 
Dans la catégorie production écrite, en langue française, la lauréate est Fatiha Bouhas auteure du conte Wahchiya, fille des gazelles. Le deuxième prix est revenu à Laroussi Brahim pour le conte intitulé L’oiseau bleu. En tamazight, le premier prix a été attribué à Tedj Bettane pour le conte Timghereqt n sebaâ watma-set le deuxième à Yacine Zidane pour Ilem n eyehid. Les lauréats en langue arabe sont, respectivement, Cherif Abdelhamid et Yacine Mohamed Belguendouz. Le jury n’a pas attribué de prix dans la catégorie production audiovisuelle. Les prix attribués sont d’une valeur de 200 000 DA, pour le premier prix, et de 100 000 DA, pour le deuxième prix. Une cérémonie sera organisée à Tamanrasset en présence des lauréats, au cours de laquelle il est prévu que des troupes du théâtre local mettent en scène certains contes primés.
K. B. 

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/05/08/article.php?sid=133881&cid=16

, , , , , , ,

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Une réponse à “CONCOURS CONTES ET LÉGENDES DU PATRIMOINE SAHARIEN Les lauréats connus”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    CultureLundi, 07 Mai 2012 10:00
    …CULTURE EN BREF…
    Par : Rubrique Culturelle
    Résultats du 3e concours Contes et légendes
    Le jury du concours national Contes et légendes du patrimoine saharien, organisé dans le cadre du troisième Festival culturel international Abalessa-Tin Hinan des arts de l’Ahaggar (Fiataa) de Tamanrasset, s’est réuni le samedi 5 mai 2012 pour délibérer. À l’issue des délibérations, le palmarès a été révélé en présence d’un huissier de justice. Ces délibérations concernent les deux catégories du concours : production écrite et production audiovisuelle. Dans la catégorie production écrite en langue arabe, le premier prix est revenu à Cherif Abdelhamid pour le conte Essoltane oua el âaraf oua ethouêban ; le deuxième prix a été attribué à Belguendouz Yacine Mohamed pour le conte Sidi Othmane oua malikat el jan. Toujours dans la même catégorie, le premier prix en langue amazighe est revenu à Bettane Tedj pour le conte Timghereqt n’sebaa watma-s  » ; le deuxième prix est revenu à Zidane Yacine pour le conte Ilem n’eyhid. Quant à la langue française, le premier prix a été attribué à Fatiha Bouhas pour le conte Wahchiya, fille des gazelles ; le deuxième prix est revenu à Laroussi Brahim pour Attaïr Lakhdar. Dans la catégorie production audiovisuelle, le secrétariat du concours n’a enregistré qu’une seule contribution sur support audio, qui s’est avérée être un enregistrement d’une émission de radio. Elle n’a de ce fait pas été retenue. Par ailleurs, les prix attribués sont d’une valeur de 200 000 dinars pour les premiers prix et de 100 000 dinars pour les deuxièmes prix. Une cérémonie sera organisée à Tamanrasset, en présence des lauréats, au cours de laquelle il est prévu que des troupes locales du théâtre mettent en scène certains contes primés. Concours de la nouvelle
    Dans le cadre du 5e Festival international de la littérature et du livre de jeunesse (Feliv), qui se tiendra du 14 au 22 juin 2012 à l’esplanade Riad El-Feth (mais également à Sidi Bel-Abbès et Batna), un concours de nouvelles dans les trois langues (arabe, tamazight, français) a été lancé le 20 avril 2012 pour les jeunes Algériens de 18 à 30 ans résidant en Algérie. Pour cette 5e édition, le concours sera axé autour de la thématique « Dire l’Algérie » et sera parrainé par trois auteurs algériens de renom : Inaâm Bayoud (pour la langue arabe), Rachid Mokhtari (pour la langue amazighe) et Maissa Bey (pour la langue française). Les nouvelles devront être rédigées dans le prolongement des amorces de nouvelles écrites par les auteurs sus-mentionnés. Les modalités de participation, ainsi que le règlement du concours sont disponibles sur http://www.feliv.dz.

    “Demain, Alger ?” rafle le premier prix au Festival du film oriental
    Demain, Alger ?, d’Amin Sidi-Boumediene, un des quatre courts-métrages du projet Alger demain, produit par Thala films, a remporté le premier prix du court-métrage au Festival international du film oriental de Genève qui a eu lieu du 28 avril au 6 mai 2012.
    Journal liberté

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

    Répondre

Laisser un commentaire

liremapassion |
Le phaéton véloce |
S/S BOULAOUANE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux