RSS

Suzanne au pays des merveilles : Zones sensibles

8 mai 2012

SUZANNE AMOKRANE.

PUBLIE LE : 08-05-2012 | 00:00 | PAR SUZANNEAMOKRANE@YAHOO.FR

Je ne suis pas d’accord pour qu’on délocalise «brutalement» le match de Bamako.

Suzanne au pays des merveilles : Zones sensibles dans SUZANNE AMOKRANE. article-54309-00
C’est vrai que la situation est inquiétante au Mali, depuis le 22 mars. Ce n’est pas la bonne période pour aller y faire rouler une balle en cuir, au moment où des balles en cuivre sifflent au-dessus des têtes, des quatre points de corner. Une ou deux bombes dans le stade, une rafale de kalachnikov en direction du bus des joueurs des deux équipes et le monde du football regrettera à jamais ce match. Non, je ne suis pas folle pour donner un blanc-seing à des gens qui ont pris, de surcroît, le pouvoir par la force. Mais je n’aimerai pas imposer aux Maliens l’idée de cette délocalisation. C’est vite oublier que chez nous aussi, nous avions vécu cette même situation il n’y a pas si longtemps. Rappelez-vous quand les adversaires des Verts hésitaient à venir jouer à Alger dans les années 90, sous prétexte que la sécurité n’y était pas assurée à 100%, à juste titre d’ailleurs. Ça nous faisait quand même très mal d’apprendre que notre adorable Algérie était qualifiée de «zone sensible», à éviter comme un champ de mines abandonné. Aujourd’hui que Dieu nous a accordé Sa Miséricorde, doit-on se comporter de la même façon blessante et arrogante avec nos frères maliens ? Je dis que non, car j’estime que c’est aux Maliens de nous dire exactement où doit se dérouler ce match. Eux non plus ne sont pas fous d’envoyer leurs enfants au cimetière. Faisons-leur donc confiance et respectons-les, comme on aurait aimé être respectés quand les bombes explosaient sous nos pieds. Le Prophète (saw) a dit : «Ne sera croyant parmi vous que celui qui aimera pour son frère ce qu’il aime pour sa propre personne…»

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux