RSS

Noir et blanc La trabakha perdida… Par : Mustapha Mohammedi

9 mai 2012

Mustapha Mohammedi

Algérie profonde

Mercredi, 09 Mai 2012 10:00

Renversant. Des harragas espagnols qui se font cueillir comme des crabes au large d’Oran, ya bougelb  du jamais vu… C’est le monde à l’envers. Je ne croyais pas mes yeux. Je n’en reviens toujours pas. Ma première surprise passée, je me suis demandé dans un premier temps ce qu’ils pouvaient bien chercher chez nous. À ma connaissance, et corrigez-moi si je me trompe, nous n’avons ni sangria ni tortilla à leur offrir au petit- déjeuner, ni khamon ou cervessa San Miguel ni quoi que que ce soit qui puisse flatter leur palais et étancher leur gosier. Nos hôtels sont médiocres et notre eau est saumâtre. Alors pourquoi diable se sont-ils engagés dans cette galère… Pour la trabakha  tout simplement, ils voulaient travailler dans l’un des nombreux chantiers  tenus par des Espagnols le long du littoral. La crise de l’emploi est-elle si violente en Europe au point que des chômeurs viennent échouer clandestinement sur nos côtes …  L’aventure de ces malheureux répond, je crois, parfaitement à la question. Mais au-delà du fait divers qui nous change de nos harragas, faut-il ne voir dans cet acte isolé qu’une tentative de désespérés ou au contraire le signe avant-coureur d un phénomène beaucoup plus grand : l’arrivage en masse de refugiés économiques… Tout est possible quand il n’y a rien à faire bouillir dans la marmite d’autant que tout est bouché dans le Vieux continent. Pour l’instant aucune nouvelle chaloupe n’a été signalée à l’horizon. Et comme disait la mère de Napoléon, pourvu que ça dure. Alors braves amigos de la Costa Brava ou de la Costa del Sol, un conseil, restez dans votre beau pays, nous avons nous- aussi des problèmes de trabakha… Restez-y, por favor.
M. M

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux