RSS

Hommage à Rabah SAÂDANE

10 mai 2012

Contribution

Voxpopuli : 

Qui n’a pas vibré au rythme des victoires de l’équipe nationale d’Algérie lors des éliminatoires du Mondial 2010 ? 
Tout le monde a choisi sa façon de faire la fête, on a bien «dégusté» la joie, la fierté, le bonheur ; le peuple a oublié ses vrais problèmes même pour une petite période, faisant la fête partout ; le harrag a «plié» son projet pour le mettre de côté, la politique et les problèmes de société ont cédé place au foot.. Mais à qui revient le mérite ? Bien sûr, les joueurs ont leur rôle mais le vrai mérite revient à l’entraîneur Rabah Saâdane, le «cheikh» qui a su gérer les moments cruciaux de notre football en qualifiant l’Algérie au Mondial sud-africain après 24 ans d’absence et remporté la quatrième place africaine, lui qui a accepté d’assumer une responsabilité difficile, un homme qui a su comment passer le défi devant les grands ogres du football, un homme qui n’a pas peur d’affronter les grosses cylindrées du foot mondial : battre la Côte d’Ivoire avec son armada de stars mondiales, un homme qui a obtenu le nul face au «berceau» du foot qui est l’Angleterre, un homme qui a battu le triple champion d’Afrique avec l’art et la manière et le goût qu’a laissé cette victoire au stade de Blida et d’Oumdorman au Soudan, est encore présent ! Un homme qui a juré de barrer la route du redoutable onze égyptien, en résistant courageusement à la furie et une violence rare dans leur fief et devant 80 000 spectateurs et ça malgré un effectif amoindri par l’expulsion d’un joueur algérien : en jouant à 10 contre 11, toute une moitié du match et devant quelle équipe et sur quelle terre ! Un triple champion d’Afrique et au Cairo Stadium, n’est-ce pas une grande fierté pour l’Algérie ? Dommage que les responsables de notre football ont mal agi à l’encontre de Saâdane après les résultats jugés médiocres : ils ont mal agi en le faisant sortir de la petite porte, alors qu’il mérite mieux. Dommage que d’anciennes gloires de notre foot critiquent et insultent l’entraîneur des entraîneurs. L’histoire a écrit les belles réalisations et la joie indescriptible que nous a offertes le «cheikh» et cela ne s’effacera jamais. Les victoires devant l’Egypte, la Côte-d’Ivoire, le Mali, le nul face à l’Angleterre, le spectaculaire match devant les USA, la 26e place mondiale, la troisième place africaine resteront éternellement dans les annales du foot algérien et mondial, et tout cela fut réalisé sous l’ère de l’entraîneur algérien Rabah Saâdane. Un grand hommage à vous, Monsieur Saâdane !
Azour Ali, Ouaguenoun Tizi-Ouzou 

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/05/09/article.php?sid=133902&cid=49

, ,

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux