RSS

PETITS SALAIRES, GRANDES ENVOLÉES DES PRIX Et vogue la galère !

10 mai 2012

Contribution

Voxpopuli : 

Le trio (Ouyahia-Sidou-Saïd et Hemiani) avait décidé sans nous consulter que 3 000,00 DA d’augmentation mensuelle du SNMG nous seront largement suffisants pour nourrir et habiller nos familles, instruire nos enfants, payer notre loyer, gaz, électricité, eau; etc. 
Sur les 3 000,0 DA on nous retiendra notre part de sécurité sociale et l’IRG (le barème IRG/salaires n’a pas été modifié en conséquence). Ce qui nous restera que 2 570,00 DA pour combler le vide provoqué par l’inflation sauvage engendrée par les vautours qui nous dévorent chaque jour avec de la pomme de terre à 100,00 DA le kilo, l’oignon à 50,00 DA, l’orange à 100,00 DA, la pomme à 180,00 DA, sans compter les autres légumes indispensables dont les prix sont inabordables à notre malheureuse bourse, ces vautours sont devenus insatiables. D’autres charognards à l’affût de chaque occasion pour se remplir les poches (ou les sacs) ont profité des dernières intempéries pour s’engraisser sur notre dos. Aussi la bouteille de gaz nous a été imposée à 800,00 et 1 000,00 DA, sans que les autorités soulèvent leur petit doigt pour nous protéger. Pratiquement tous les commerçants ont trouvé la voie libre et le filon pour nous soutirer notre sueur et notre sang. Les derniers à suivre ce processus sont les boulangers. Ils ont trouvé l’astuce de nous faire payer la baguette de pain à 10,00 DA. Ils la qualifient de pain amélioré. Ils la décorent de quelques grains de nigelle, ils la saupoudrent de quelques grammes de semoule ou d’orge pour nous la faire passer comme pain de semoule ou d’orge, avec un poids de 160 g au lieu de 250 g réglementaires. Certains imams se mettent de la partie dans leur prêche du vendredi, ils glorifient le commerce qu’ils couvrent de la bénédiction d’Allah. Cependant, ils invitent les pauvres à ne pas suivre la voie des riches, car Allah leur garantit le paradis en l’Au-delà sans passer par le purgatoire. Ainsi, ils devanceront les riches de 5 siècles !
Et vogue la galère !
Les commerçants ambulants qui se sont accaparés les trottoirs nous interpellent à notre passage et nous honorent du titre de hadj pour mieux nous soutirer les quelques dinars qui nous restent dans la poche. Et quand nous leur demandons pourquoi ils nous collent ce titre de hadj, ils nous répondent que c’est par respect et qu’ils nous accordent une certaine considération, et si nous ne le sommes pas encore, ils nous le souhaitent de le devenir ! Ma réponse à moi est toujours ainsi : «Je ne m’appelle pas l’hadj, je m’appelle Gaston ! Je ne suis pas arabe ! Je suis algérien dont les ancêtres sont les Berbères ! »!
A. Mohamed

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/05/09/article.php?sid=133904&cid=49

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux