RSS

À TOI MA MUSIQUE DE CHAQUE NUIT-ma chère mère

16 mai 2012

Contribution

Voxpopuli : À TOI MA MUSIQUE DE CHAQUE NUIT

Si je t’écris ce petit aveu ma chère mère, c’est pour te dire que je ne t’en veux pas et je ne vais jamais t’en vouloir, parfois je me dis que les échecs que j’ai enchaînés sont dus à un manque de considération de ta part, étant la sixième fille, tu n’as jamais cessé de me le faire savoir, qu’avoir beaucoup de filles dans notre société est un souci éternel, et ça malgré que ces filles soient mariées, leurs problèmes demeurent toujours. 
Tu m’as même avoué que je n’ai jamais tété ton lait vu que tu l’as donné au garçon qui est né deux ans avant moi. Et qu’à ma naissance, il n’y avait pas de youyous, c’était comme un deuil. Malgré ça, j’ai tenu à te faire plaisir même avec des petits gestes, je me suis dit si j’ai fait des études c’est pour comprendre ce que la société a fait de toi, ce que tu es maman. Et pour te faire plaisir, j’étais même prête à sacrifier mon bonheur en me mariant avec un homme avec lequel je ne partage aucune idée, peut-être pour toi c’était ça mon bonheur de me marier, tu me disais que ton dernier souhait c’est de me voir mariée. J’ai obéi à tes désirs, j’ai accepté la demande au mariage d’un homme fanatique, qui m’a même imposé d’aller voter, chose que je n’ai jamais faite. Le problème, ce n’est pas uniquement le vote mais c’est le parti qu’il m’a imposé de choisir. Je suis navrée, maman je n’ai pas pu… Maman, tu t’es dit que je ne sers à rien, mais crois-moi, on me laissant tomber, il m’a rendu un grand service. Aujourd’hui, tu as compris que réussir mes études valait mieux qu’un mariage imposé ; tu as compris que mon bonheur était ailleurs, tu as compris que je voulais voir ce qu’il y a de l’autre côté de la Méditerranée sans que personne ne me dise : «C’est grâce à moi.» Aujourd’hui tu m’as dit : «J’ai dix hommes en toi.» La vie s’est chargée de te faire comprendre qu’en tant que femme, on ne peut pas être un fardeau ; qu’une femme peut s’imposer, peut réussir; peut gagner, peut faire face, peut avancer, peut être un exemple, peut être une fierté, et qu’en tant que femme, j’ai le droit de rêver, j’ai le droit d’aimer, j’ai le droit de contrarier, j’ai le droit de penser, j’ai le droit de dire NON, j’ai le droit de sourire, j’ai le droit à l’erreur, j’ai le droit à la vie. Aujourd’hui, tu m’appelais (ma chère mère ou yamma azizen), tu as compris que même si je ne suis pas un homme, j’ai fait ce que mes frères n’ont pas fait, m’occuper de toi, j’étais avec toi dans les moments les plus difficiles, jamais je ne t’ai laissée, je voudrais juste te dire qu’il ne faut pas en vouloir à mes frères, tu leur as fait comprendre que par nature, ils sont les meilleurs, que par nature, ils ont beaucoup de droits, que par nature, ils sont les plus forts. En ce qui me concerne, jamais je n’ai abdiqué, j’ai tenu à réussir malgré que tes espoirs en moi fussent minimes, l’essentiel est que non seulement tu as fini par croire en moi mais tu as compris que les idées reçues sont un frein à la libération de la femme. Je tiens à te dire que malgré tes erreurs, je suis heureuse que je sois ta fille. Je t’aime très fort a yemma. 

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/05/16/article.php?sid=134263&cid=49

,

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux