RSS

Morale par El-Guellil

21 mai 2012

El Guellil

Nous avons tous pris de mauvais plis. Sur nos calendriers, on a appris à noter les anniversaires des proches, amis ou personnalités décédés. Nous faisons la fête à l’occasion de leur mort. Auraient-ils aimé cela, eux qui ont offert leur vie pour que l’Algérie soit ? 

Il est temps que la notion de fête soit revue. Si on décidait, à l’occasion de chaque anniversaire, de faire des journées de volontariat au bénéfice de la production. Si nous tous décidions à relever le défi, à laisser dans les garde-robes nos costumes de ville et à vêtir un bleu de travail pour faire œuvre utile et preuve de citoyenneté, peut-être alors que nous serions à la hauteur de ceux qui sont morts pour la nation. Pour sûr qu’ils nous pardonneraient de ne pas fêter l’anniversaire de leur mort, car nous aurons œuvré pour les vivants.

L’argent débloqué à l’occasion de journées commémoratives et autres servirait à nettoyer les villes, à aider les plus démunis. On évitera d’inviter la presse, les caméras… car ce genre de lentilles ne sert à rien en de telles circonstances.

Nous apprendrons à nos enfants et les adultes réapprendront à noter ce genre de rendez-vous sur leurs sous-mains : ainsi sortions-nous peut-être du sous-développement. Oui, mais où est cette volonté de sortir de la bouse, quand, comme des coqs chaque matin, nous nous mettons à chanter les pattes dans la crotte ? A peine le jour «chômé payé» consommé, nous plongeons dans nos calendriers pour voir si la prochaine fête nous permettra de faire le pont. Au fait, le 5 Juillet tombera un jeudi. Hakma, on ne travaillera pas jeudi, vendredi et samedi. C’est déjà noté. On se programme déjà. On s’organise. Cela s’appelle de la planification. Si on arrivait à planifier d’autres tâches… J’arrête, c’est de la morale. C’est pas bon pour le moral.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux