RSS

«Alboum» par El-Guellil

23 mai 2012

El Guellil

Enfant, comme chaque enfant, on attribue à ses parents toutes les quali tés. Enfant, comme chaque enfant, on fait des membres de sa famille des héros auxquels on cherche à s’identifier. Des repères. Adolescent, mais aussi sur ses propres origines. Tenter de savoir davantage sur le roman familial qui mènera le futur adulte vers plus d’autonomie. Enfant, Otchimine savait que l’histoire de ses ancêtres appartenait à ses parents, et qu’en tant que descendant, il fait partie lui aussi, de cette histoire. Mais il n’en fait pas toute une histoire. Chaque membre de sa famille avait son propre album – photos, et chacun le commentait différemment. Selon que l’un ait hérité, que l’autre ait été lésé, le même portrait devenait lâche ou « sandide », téméraire ; au gré du temps et des humeurs, il perdait ses illusions. Chaque membre de la famille, mû par des intérêts, se voyait obligé de tricher avec le passé. Le repère est utilisé pour un temps, glorifié effacé, bafoué en d’autres temps. Mais il arrive des moments où « le chacun pour soi » s’installe et que le seul repère c’est el-gouffa. L’album familial se voit rangé quand le pouvoir d’achat est rongé. « Tu appartiens à une grande famille » ne suffit plus pour apaiser celui qui vit la grande famine. Quand un adolescent reproche à son père de ne pas l’avoir fait en Allemagne, ce n’est pas parce qu’il connaît l’histoire des Allemands, c’est une manière de dire, pourquoi n’arrive-t-on pas à vivre comme eux ? Comprimé, le jeune refuse d’avaler la pilule quand les chômeurs pullulent. Les uns refusent de voter, n’en sentant pas la nécessité, les autres préfèrent voter pour des gens qui ont les moyens de leur donner ce qu’ils veulent, même s’ils ne leur donnent rien, que pour des gens qui ne leur donneront rien parce qu’ils n’ont pas les moyens de leur donner ce qu’ils veulent.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux