RSS

CHRONIQUES DE L’ALGÉRIE AMÈRE, ALGÉRIE 1985-2011D’ANOUAR BENMALEK Best of

3 juin 2012

Auteurs Algériens

Culture : EN LIBRAIRIE

Cette publication de 470 pages est une sorte de «best of». Anouar Benmalek offre à ses fans une compilation de ses écrits publiés dans la presse entre 1985 et 2011 : (Algérie Actualité, Révolution Africaine, le Nouvel Observateur, l’Hebdo libéré, El-Watan…).
Une sorte de radioscopie de la société algérienne mais également des tranches autobiographiques. Articles, chroniques, interviews de l’auteur de Ô Maria, un pot-pourri littéraire riche et coloré. Morceaux choisis (P.138). Sous le titre Mais de quoi je me mêle ?, Anouar Benmalek écrit en octobre 1990 ( Algérie-Actualité) : «Je ne sais pas quelle mouche a piqué cheikh Ghazali… Voilà, en effet, ce qu’il écrit à propos de l’écrivain algérien Kateb Yacine… «Quand j’ai appris la nouvelle de la mort de Kateb Yacine, j’ai dit : «Etait-il donc vivant qu’on puisse parler de sa mort !?» Plus loin, le prédicateur télévisuel n’hésite pas à s’exclamer : «S’il n’avait tenu qu’à moi, j’aurais recommandé de l’enterrer en France, non en Algérie… » Tss, tss, tss, M. Ghazali, votre mine avenante… ne nous avaient pas laissé supposer que vous puissiez tenir de tels propos à l’encontre d’un de nos grands écrivains…» Plus personnel, cet autre article intitulé La kesraparu en septembre 2009 dans le journal El-Watan. «Ah! la kesra de mon enfance. Jusqu’à présent, il suffit que je mange un morceau de cette galette, accompagné, évidemment, d’un bol de frik fleurant bon la coriandre, pour me retrouver dans le quartier populaire de mon enfance à Constantine…» (P. 318) Né en 1956, Anouar Benmalek a été l’un des fondateurs, après les émeutes d’octobre 1988, du Comité algérien contre la torture. Il a publié plusieurs romans dont Les amants désunis, Ô Maria, Le rapt, Tu ne mourras plus demain… Traduite en dix langues, l’œuvre d’Anouar Benmalek a reçu plusieurs prix.
Sabrinal
Chroniques de l’Algérie amère, Algérie 1985-2011, Anouar Benmalek, 470 p, Casbah Editions 2011, 850 DA

     Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/06/03/article.php?sid=134994&cid=16

, ,

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux