RSS

Suzanne au pays des merveilles : Pardon pour les offensés

4 juin 2012

SUZANNE AMOKRANE.

PUBLIE LE : 04-06-2012 | 00:00 | PAR SUZANNE AMOKRANE

C’est Dieu qui offre le grand pardon, pas les hommes…

C’est Dieu qui offre le grand pardon, pas les hommes… C’est à Lui que je me retourne pour faire mon mea-culpa concernant le dernier sujet que j’ai traité dans cette colonne. Si j’ai parlé de génocide footballistique, c’était, bien évidemment, juste pour rester dans l’esprit satirique de ma chronique. Rien de plus. Mais j’ai vu que cela a beaucoup choqué des lecteurs qui m’ont demandé de faire mes excuses aux Rwandais et aux Serbes. Je m’incline donc respectueusement devant la mémoire de tous ceux qui ont connu une telle atrocité et je demande pardon, du fond du cœur, d’avoir fait dans la «provocation gratuite», comme ils me l’ont écrit. J’espère que je serai pardonnée pour cette basse «envolée» que je n’aurais sans doute pas acceptée, si un étranger nous l’avait claquée à la face, même dans une analogie de Guignols…. Cela dit, n’allez pas penser que c’est le patron qui m’a sommé de le faire. Dieu merci, au Buteur, la liberté de ton est quasi totale. A partir d’aujourd’hui, je promets donc de me contrôler plus en m’imposant un ton moins «insouciant» et plus regardant, même si je ne suis pas à l’abri d’autres bêtises. Il n’y a que celui qui ne fait rien qui ne se trompe pas. Aujourd’hui, le plus important est que les Verts aient gagné avec l’art et la manière ; que Vahid Halilhodzic soit porté sur les épaules de Raouraoua qui pense qu’il est bien l’entraîneur qui manquait à l’Algérie, pour dire de manière subliminale, que son jugement a été juste. Que parmi les Verts, il y avait autant de joueurs formés en Algérie que «made in France». Que la pelouse de Tchaker ait trouvé le bon fellah et, surtout, que les Verts aient fait un carnage footballistique avec ce mémorable 4-0 dont on avait perdu la saveur. Quoi ? Il y a encore un mot interdit ?

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux