RSS

Observateur par Remmas Baghdad*

7 juin 2012

Remmas Baghdad

« Il n’est pas bon que le pouvoir d’observer se développe plus vite que l’art d’interpréter.» [Emile Auguste Chartier]
D’après le dictionnaire Larousse, observer est un verbe qui regroupe divers sens allant de : se conformer à une prescription, une règle, un usage ou à examiner attentivement quelque chose ou quelqu’un. Nous savons aussi que l’observation est un signe révélateur de curiosité qui active les prémisses du scientifique dans les différentes étapes de sa recherche empirique. Nous sommes devenus maitre de l’observation. Un art qui nous va à merveille. On observe le silence uniquement à la mosquée, mais pas à l’hôpital ni dans une bibliothèque. On observe le deuil tout en se racontant les histoires les plus hilares. On observe le jeûne tout en se chamaillant jusqu’à sa rupture, après avoir porté sans réagir les observations les plus exhaustives sur la mercuriale. Chez l’épicier, le boulanger, en bus ou en taxi… on s’observe en chien de faïence

On observe sans lever le cil ou le sourcil, la dégradation de notre environnement, pis encore on se meut dans la cohorte de producteurs d’ordures observateurs. Au moindre accident ou collision nous sommes les premiers à accourir pour observer. Les bagarres, c’est notre dilettante observation. Nous avons le sens de l’observation quand de brillants étudiants sont fauchés à la fleur de l’âge parce que nous avons trop observé. Nos espaces publics sont délabrés et nous continuons à observer du coin de l’œil. L’école est sinistrée et nous réitérons nos sinistres observations sans plus. Nous observons l’automne, l’hiver… et le printemps qui passe. Nous avons érigé un Observatoire des Droits de l’Homme parce que nous nous sentons observés.

Nous avons, lors de chaque scrutin, des observateurs qui n’ont jamais rien observé. Notre culture de l’observation a fait des émules au-delà de nos frontières. Il y a des observateurs partout dans le monde. Le meilleur exemple nous vient de Syrie. Des observateurs sont dépêchés par la Communauté Internationale pour observer comment on supprime des vies, tout âge confondu. Et on a observé qu’il fallait reconduire le plan d’observation pour plus d’absorbés de la machine à tuer de Damas. A l’O.N.U, on observe le silence sur le drame palestinien depuis des décennies. Des rapports sur des génocides sont toujours à l’état d’observation. On continue d’observer des tragédies à huis –clos sans se départir des mêmes et perpétuelles observations On observe les lignes et les interlignes du cahier de charge de nos insouciances. On observe le rêve de nos enfants prendre les contours d’une projection sans direction ni enseignes.

L’observation est devenue notre compétence. On porte les meilleures observations sur les cours du CAC40 ou du Dow Jones et on n’oublie la misère des observés de la famine. On tarie d’observations les éclipses solaire, vénusienne ou lunaire et on s’éclipse devant le malheur de tant de peuples. N’est-il pas le temps d’observer sa voie lactée ? Car à ce rythme, on risque de passer à la table d’observation pour une longue léthargie.

*Universitaire

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux