RSS

Suzanne au pays des merveilles : Pour une victoire du Mali ce soir

9 juin 2012

SUZANNE AMOKRANE.

PUBLIE LE : 09-06-2012 | 00:00 | PAR Suzanne Amokrane

Au-delà du résultat de ce soir, et bien qu’on souhaite forcément une petite victoire des Verts dans l’absolu, je dois avouer que je ne sens pas vraiment ce match comme les autres. Je n’ai pas envie comme d’habitude, de faire sortir de ma poitrine cette rage bestiale enfouie dans le nationalisme exacerbé qu’on nous a inculqué depuis 1962. Pourquoi ? Parce qu’on aura en face un adversaire blessé par une guerre qui torture son peuple. Bien qu’elle renferme des individualités de taille XXL, l’équipe du Mali donne moins envie que pitié, du fait de l’incertitude sécuritaire qui pèse sur son pays. Je suis peut-être trop idéaliste, mais je ne saurai me réjouir d’une victoire des Verts face au Mali. A la limite, je me contenterai bien d’un petit match nul sympa. Et même si l’Algérie perd les trois points, je crois qu’on ne se forcera pas beaucoup pour me consoler. Tout cela n’a rien à voir avec une quelconque mauvaise pensée enfouie dans l’arrière boutique de l’hypocrisie humaine. Rien de rien. C’est juste que je n’éprouve aucun sentiment de fierté en pensant que je pourrais me réjouir aux dépens de nos frères maliens. Ma fierté d’algérienne est telle qu’elle m’interdit de tirer sur les ambulances. Franchement, quel plaisir tirer d’une victoire sur une équipe qui joue en dehors de chez elle, sans son public, et qui, de surcroît, a la tête dans les fosses qu’on creuse au nord du pays pour enterrer les morts ? Quand je pense que le peuple malien en entier attend que Seydou Keita et ses camarades leur fassent oublier leur douleur, l’espace de 90 minutes, je ne peux que baisser les bras et espérer les voir jubiler à ma place. Je dis cela parce que chez nous aussi, on a connu cette tristesse et cette incertitude. Dieu comme une simple victoire nous faisaient renaître de nos cendres l’instant d’un match de foot ! Je compatis aujourd’hui, tout simplement, en solidarité avec un peuple cher aux Algériens.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux