RSS

Suzanne au pays des merveilles : Ma Eddir walou !

11 juin 2012

SUZANNE AMOKRANE.

PUBLIE LE : 11-06-2012 | 00:00 | PAR SUZANNE AMOKRANE

 

Ironie du sort, le pétard mouillé a fait pschitt entre les mains des supporteurs du Mouloudia d’Alger. Pour un club né le jour du Mawlid Annabawi, ce n’est pas très… on va dire «musulman» dans ce cas. Franchement, je ne sais pas comment certains arrivent à rivaliser
d’«ingéniosité» pour trouver toujours le moyen de faire à chaque fois pire. Après les feuilletons haletants de Louadah contre King-Kong, puis Pellicano contre Godzilla et enfin Loungar contre Hulk, voilà que le régisseur décide d’éteindre les machines pour baisser le rideau du cinéma. Tout un charivari pour rien en fin de compte. Certains ont menti, d’autres ont arnaqué et menacé comme le ferait la mafia, juste pour détruire le rêve de ceux qu’ils voulaient faire fuir. Et ils ont réussi ! Pauvre MCA resté orphelin et sans tuteur légal, au milieu d’un peuple aussi nombreux… Et pourtant, tu es issu d’une famille noble. Une grande famille ! Tes ancêtres se retourneraient dans leurs tombes s’ils apprenaient le sort qui est le tien aujourd’hui. S’ils apprenaient à quoi les charlatans auxquels on a confié ton destin t’ont réduit. Comment se peut-il qu’un enfant aussi aimé et adulé que toi se retrouve jeté à la rue, comme s’il n’avait pas de parents ? Sans être supporteur du Mouloudia, on a mal pour ce club. On a surtout la rage de voir Ghrib et sa bande devenir la seule alternative, par défaut. Mais puisque Loungar s’est dégonflé alors que les supporteurs l’ont défendu corps et âme, il ne reste plus aucun espoir pour la prochaine saison. A la place de Loungar, j’aurais honte d’affronter désormais le regard des hommes qui l’ont porté fièrement sur leurs épaules en scandant son nom, défiant une vraie mafia qui les menaçait pourtant de mort. J’aurais honte de reparler du Mouloudia après avoir brisé le rêve de millions de fidèles qui étaient prêts à donner leur vie pour l’introniser roi du MCA. J’aurais surtout honte de porter ce prénom valeureux d’Idir, qui signifie à la base «celui qui fait», alors que Loungar, «ma Eddir walou»

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux