RSS

suzanne au pays des merveilles : STOOOP !

20 juin 2012

SUZANNE AMOKRANE.

PUBLIE LE : 20-06-2012 | 00:00 | PAR Suzanne Amokrane

Moi je dis STOOOP et tout de suite ! Je ne veux pas qu’on accuse uniquement les journalistes le jour où Slimani perdra son niveau d’aujourd’hui. Je m’en lave les mains et vous en êtes témoins. Vous avez vu comment on parle de lui dans la presse ? On dirait Messi ou Ronaldo, alors qu’il vient à peine de jeter sa tétine. Il n’a même pas été sevré «deux cycles», comme le recommande la religion et on le prend déjà pour un génie. C’est très algérien tout ça. On s’enflamme dès lors qu’un joueur fait deux bons matchs de suite. Et dire qu’après la défaite du Mali, beaucoup voulaient lui arracher le scalp pour avoir raté ce but que ma grand-mère aurait marqué avec ses vieilles pantoufles. Même les mamans oiseaux savent à quel moment on doit pousser un petit à voler de ses propres ailes. Mais pas les impatients que nous sommes. Je suis sûre que, lorsque Slimani sera en panne sèche, on accusera exclusivement les journalistes d’avoir trop gonflé son melon.  Et pourtant, au jour d’aujourd’hui, je remarque que mes confrères et collègues ne font que répercuter les surenchères des présidents qui le veulent. L’un lui propose l’équivalent de deux ans de salaires mensuels d’un ingénieur, tandis que l’autre lui déroule le tapis rouge pour lui offrir un duplex dont rêveraient les millions de nécessiteux à travers le pays. Tout cela pour qu’il «tente» de marquer des buts comme face à la Gambie. Et sans la moindre garantie de résultat ! Mais ces idiots de présidents ne savent pas que Slimani pourrait également leur rater des buts comme celui de Ouagadougou. Le jour où ils se rendront compte de leur aveuglement, là ils diront aux journalistes : «C’est vous qui en aviez fait une superstar alors qu’il ne valait pas le salaire d’un garde matériel !» Le dos des journalistes est toujours large pour y planter vos conneries…

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux