RSS

C’est toujours ça! par El-Guellil

24 juin 2012

El Guellil

Il peut être bon, bas, mauvais, sale. Ça peut être un coup fourré, sec, fumant, dur, minable. On accepte bien le coup du sort, le coup de main, de pouce, le coup d’oeil, le coup de Jarnac. De chien, de fil, de chapeau, de tête. Coup de feu, de vieux, de folie, de fourchette, du ciel, coup de balai, «cou..stime», coup de théâtre, de bourse, de maître, de soleil, de froid, coup de pied… la liste est trop longue.

Bref, on le fait, on le tient, on le monte, on le donne. On peut le marquer, l’accuser, le boire, le rendre. Sans mot dire et maudire, nous avons su encaisser tous les coups, on a pu aussi en esquiver beaucoup.     Ça suffit, on est épuisé, «barkou» yanamarre des coulisses. Rassemblez-vous, faites un grand congrès, dites-vous vos vérités, que chacun arrête de tirer la «couvirta» vers lui, il est temps de penser à ouled ce bled. Ceux-là qui n’ont pas pu suivre le rythme de vos réformes, ces cobayes qui n’ont pas choisi de l’être, et qui se sont vu renvoyer du «coulige».    Ces fils d’ouvriers compressés, de jeunes retraités, jeunes chômeurs candidats au suicide. Ces ménagères, qui ont mis au clou leur seule «messiassa» pour le prix du couffin d’un jour. Coup dur. Ces familles en grève perpétuelle de la faim.  Celles qui occupent les caves d’immeubles et côtoient les rats. Celles qui partagent les terrasses avec les chats de gouttières, et qui cachent leur misère sous le «pare-pain».         Avec ça, l’association de la protection du consommateur se réunit pour discuter de l’importation de véhicules. C’est qu’ils ont tout réglé ces sieurs subventionnés par je ne sais qui. Mais maaliche. La voiture c’est aussi de la consommation. Plus loin dans une autre ville, aussi grande que la capitale, on organise la semaine du bien-être. Si ce n’est pas génial comme idée… elle permet au moins de nous rappeler que l’an durant, on vit le mal-être. C’est déjà ça…

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux