RSS

De la fraîcheuuur !

1 juillet 2012

Chroniques

Voxpopuli : CHRONIQUE

En ce début d’été, les différentes températures recensées font état d’une forte vague de chaleur, dans les foyers on entend le même bruit, celui des climatiseurs tournant à plein régime entraînant des coupures d’électricité fréquentes, les places publiques disposant de jets d’eau sont généralement bondées de monde et d’enfants, les plages un vrai souk, de quoi faire le bonheur des propriétaires de cafétérias, de marchands de glaces et des restaurateurs. 
Mais en ce début d’été, une autre chaleur m’interpelle, celle des prix des produits alimentaires, eh oui le Ramadan approche et les prix comme de coutume ne cessent d’augmenter, le marché bout à petit feu afin de pouvoir plumer le citoyen à temps, ce malheureux citoyen qui, pendant le mois sacré, ne s’interdit aucun désir alimentaire, ce qui fait les bonnes affaires des commerçants qui n’ont aucune pensée pour les plus démunis. Je me suis toujours demandé pourquoi, à l’approche de chaque Ramadan, les marchands se passent le mot d’ordre, celui de l’inflation extraordinaire, pourquoi l’appétit du profit prend le dessus sur les valeurs morales, pourquoi les notions de solidarité, de miséricorde, de générosité s’effacent dans le conscient de nos commerçants face aux notions comptables ? Pourtant, en posant la question à nos marchands, la seule réponse apportée au consommateur, c’est celle de renvoyer les accusations sur les autres, nous laissant toujours dans l’ignorance. Ils se disent prêts à concéder des efforts sur les prix mais oralement uniquement, le prix de certains produits relève de la fantaisie, celui de la coriandre locale qui avoisine les 150 DA me choque en sachant que le prix du kilo de banane importé de Costa Rica est à peine supérieur. La question qui se pose en réalité, c’est l’œil et l’action du ministère du Commerce vis-à-vis de toute cette inflation, l’effet des multiples descentes des agents de répression des fraudes et de régulation des prix est quasi nul. Je dirai, enfin, que nous consommateurs, nous disons en ce moment «entre la chaleur estivale et la chaleur des prix, donnez-nous un peu de fraîcheur !»
Royaldjam 

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/07/01/article.php?sid=136147&cid=49

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux