RSS

Suzanne au pays des merveilles : Merci Vahid !

3 juillet 2012

SUZANNE AMOKRANE.

Suzanne au pays des merveilles  : Merci Vahid ! dans SUZANNE AMOKRANE. vahid-halilhodzic-300x200

PUBLIE LE : 03-07-2012 | 00:00 | PAR Suzanne Amokrane

Parfois, l’orgueil aveugle et empêche de voir ses pires défauts. Surtout celui de ne pas reconnaître ses faiblesses évidentes… Il suffit pourtant de s’en convaincre et laisser sa franchise autoriser sa langue à l’avouer ouvertement, humblement. Mais ce n’est pas toujours simple.
Surtout pour nous, journalistes, à l’ego surdimensionné, nous poussant à faire croire aux autres que nous sommes de grands spécialistes, alors que Vahid Halilhodzic nous a donné des cours de football depuis son arrivée, sans qu’il soit obligé de le faire. Regardez comment on s’est mis tous à compter le nombre de passes que les Verts réalisent dans chaque match, alors qu’au temps de Saâdane ou Benchikha, il n’était question que de rage de vaincre et de futilités. Vahid a réussi à nous redresser la tête et le cerveau avec, en nous incitant à comptabiliser le nombre d’actions offensives de chacun de nos joueurs. Il a fait de nous des journalistes plus attentifs aux mouvements des joueurs devant comme derrière, alors que nous nous contentions de citer bêtement les 3-5-2 et les 4-4-2 que même les enfants pouvaient deviner par le positionnement des joueurs au coup d’envoi. Il nous a expliqué au tableau, lors de ses toutes premières conférences de presse, pourquoi nous n’avons pas réussi à marquer et surtout pourquoi Ghezzal et Djebbour ne marqueront jamais en jouant esseulés, comme leur avaient demandé ses prédécesseurs. Halilhodzic a également eu le mérite de nous enseigner la tolérance zéro devant les bouffonneries de certains joueurs. Pas de passe-droit, même pour ceux qui se prennent pour Messi. Avant lui, les journalistes étaient toujours là pour intimider le sélectionneur quand un de leurs préférés, voire même leur «taupe model» était en danger. Moi je suis entièrement d’accord avec ce mec. Avec le temps, j’ai appris à le respecter à sa juste valeur. Celle d’un bosseur sérieux qui n’a pas la triche dans son répertoire. Franchement, pour moi, c’est le meilleur qu’on pouvait avoir. Ses jugements sont justes et les résultats parlent pour lui. Voilà, je voulais lui dire merci de m’avoir permis de passer l’été sans stresser pour les Verts.Suzanne Amokrane
suzanneamokrane@yahoo.fr

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

11 Réponses à “Suzanne au pays des merveilles : Merci Vahid !”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    Vahid Halilhodžić est un ancien footballeur de nationalité bosnienne, reconverti en entraîneur, né le 15 mai 1952 à Jablanica (Bosnie-Herzégovine).
    Le 22 juin 2011, Vahid est nommé sélectionneur de l’équipe d’Algérie pour une durée de 3 ans.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

    Répondre

  2. Artisans de l'ombre Dit :

    Biographie

    Vahid Halilhodzic
    C’est à Mostar en Bosnie-Herzégovine, alors en Yougoslavie, que Vahid se révèle dans les années 1970. Le Velez Mostar est alors une des équipes phares du championnat yougoslave et pratique un football très offensif. À la pointe de l’attaque du Velez, Vahid s’affirme comme l’un des meilleurs attaquants d’Europe. Vahid aura toutefois moins de réussite en équipe nationale, régulièrement barré par les joueurs évoluant dans les grands clubs serbes ou croates.
    Conformément à la loi en vigueur à cette période en Yougoslavie, Vahid doit attendre d’avoir 28 ans et d’avoir accompli ses obligations militaires pour partir dans un club étranger. De manière assez inattendue, il débarque ainsi au FC Nantes en 1981. Après une période d’adaptation délicate, Vahid parvient à s’adapter au jeu nantais prôné par l’entraîneur Jean-Claude Suaudeau. L’aventure nantaise est une réussite pour Vahid, qui non seulement devient champion de France mais est également sacré meilleur buteur à deux reprises (en 1983 et 1985). Après cinq saisons sur les bords de l’Erdre, Vahid part ensuite terminer sa carrière de joueur au Paris Saint-Germain.
    Sa carrière de joueur derrière lui, Vahid retourne avec sa famille à Mostar où il possède un bar, puis à partir de 1990, devient directeur sportif du Velez, son équipe de cœur. Mais à partir de 1992, la Yougoslavie est déchirée par la guerre civile. Après avoir envoyé sa famille se réfugier en France, Vahid échappe lui-même de très peu à la mort. En 1993, il revient à son tour en France, où il devient le temps d’une saison l’entraîneur du modeste club de l’AS Beauvais, alors en deuxième division. La saison est rude, mais il parvient à maintenir le club de l’Oise en D2.
    À l’issue d’une période de presque trois ans de chômage, sur les conseils de Henri Michel (sélectionneur de l’équipe du Maroc et ancien équipier de Vahid à Nantes), il part entraîner le Raja Casablanca, avec lequel il remporte la Ligue des Champions de la CAF et écrase le championnat du Maroc (meilleure attaque et meilleure défense). Ces succès donnent une stature nouvelle à Vahid, qui revient en France pour entraîner le LOSC. D’une équipe de Ligue 2, il parvient à faire en l’espace de seulement deux saisons une équipe qui joue la Ligue des Champions. Fameux pour ses méthodes mettant en perspective des valeurs telles que la rigueur professionnelle et le dévouement, il apparaît comme un entraineur respecté par ses joueurs et par ses dirigeants. Il deviendra ainsi celui que l’on surnomme désormais Coach Vahid et également l’un des entraîneurs les plus réputés de France.
    Après quatre saisons à Lille, il débarque le 14 octobre au Stade rennais à la place de Philippe Bergeroo limogé, dans la peau du sauveur et parvient à éviter au club de descendre en seconde division. Cela lui vaut de rejoindre le Paris Saint-Germain à l’été 2003. Contre toute attente, le club de la capitale renoue avec le succès en réalisant l’une des meilleures saisons depuis bien longtemps (victoire en Coupe de France, deuxième du championnat). Après cette 1ère saison réussie, le PSG voit partir des cadres du club (Heinze, Sorin, Fiorèse, Déhu …), et voit arriver de jeunes nouveaux (Armand, Rothen, Yepes …). Les résultats ne sont donc pas les mêmes que lors de la 1ère saison sur le banc du PSG de « Coach Vahid » qui sera limogé le 8 février 2005, 5 jours avant un match de Coupe de France face à Bordeaux.

    Vahid Halilhodzic
    D’octobre 2005 à juin 2006, Vahid entraîne le club turc de Trabzonspor qu’il mène à la 4e place du championnat turc, derrière les trois monstres sacrés du football turc que sont le Besiktas Istanbul, Galatasaray et Fenerbahce. Il qualifie ainsi une nouvelle fois un club en Coupe d’Europe. Cependant il décida de quitter la Turquie car il souhaitait par dessus tout retrouver un défi à accomplir en France.
    Cinq mois après avoir débarqué en Arabie saoudite, l’ancien entraîneur du LOSC et du PSG a été remercié par le club d’Al-Ittihad. La défaite de ses troupes en Coupe arabe ajoutée à des difficultés d’adaptation scella le sort du technicien bosnien en terre saoudienne.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

    Répondre

  3. Artisans de l'ombre Dit :

    Équipe de Côte d’Ivoire

    Vahid Halilhodzic
    En mai 2008, il devient sélectionneur de l’équipe nationale de Côte d’ivoire. Il permit à la Côte d’Ivoire de se qualifier pour la CAN 2010 en Angola, ainsi que pour la Coupe du Monde 2010 grâce à un parcours sans fautes (5 victoires et un nul).
    Au bout de deux ans sans concéder la moindre défaite sur 24 matches, il est sévèrement démis de ses fonctions suite à l’élimination surprise de la Côte d’Ivoire lors des quarts de finale de la CAN 2010 par l’Algérie, 3-2 (après prolongations).

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

    Répondre

  4. Artisans de l'ombre Dit :

    Dinamo Zagreb

    Le Président de la Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo et Vahid Halilhodzic
    Le 16 août 2010, il signe un contrat de deux ans et demi avec le club croate du Dinamo Zagreb, avec pour mission d’améliorer les résultats du club de la capitale, sixième au bout de 4 journées de championnat. Il permettra à ce club de devenir champion de Croatie pour la sixième saison consécutive, et ce dès la 26e journée du championnat1. Malgré ces bons résultats et le contrat de deux saisons qui le liait au club, il décide d’en partir avant même la fin de la première saison, le 6 mai 20112. La raison de ce départ précipité serait une dispute entre lui et le président du club, lors de la mi-temps du match de championnat joué le 6 mai 2011 (entre le Dinamo Zagreb et l’Inter Zapresic)3,4.
    Depuis, Vahid Halilhodžić a manifesté son intérêt pour un retour en France dans une interview dans le quotidien sportif L’Equipe5 ou à la radio RMC6. Il est pressenti pour entrainer à Valenciennes ou encore à Lyon7.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

    Répondre

  5. Artisans de l'ombre Dit :

    Équipe d’Algérie

    Vahid Halilhodzic
    Le 22 juin 2011, la Fédération algérienne de football engage Vahid Halilhodzic comme sélectionneur de l’équipe nationale d’Algérie pour trois années à partir du 1er juillet 2011.Il commence son premier match avec les fennecs par un match nul 1-1 pour la CAN 2012 et enchaîne par une victoire de 2-0 contre la centre Afrique.
    Il commence l’année 2012 avec une victoire 1-0 contre la Tunisie, et une pour la qualification de la can 2013 pour l’Algérie contre Gambie(2-1) et le retour 4-1, et il enchaine une victoire 3-0 contre le Niger et une victoire 4-0 contre le Rwanda pour les qualification de la coupe du monde 2014. Mais une défaite contre le mali : Mali 2-1 Algérie.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

    Répondre

  6. Artisans de l'ombre Dit :

    Carrière de joueur

    En club[modifier]
    1968 – 1971 : Turbina Jablanica
    1971 – 1981 : FK Velež Mostar
    1981 – 1986 : FC Nantes
    1986 – 1987 : Paris SG

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

    Répondre

  7. Artisans de l'ombre Dit :

    En séléction
    1976 – 1985 : 8 buts en 15 sélections avec la Yougoslavie.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

    Répondre

  8. Artisans de l'ombre Dit :

    Carrière d’entraîneur

    1990 – 1992 : FK Velež Mostar
    1993 – 1994 : AS Beauvais
    1997 – 1998 : Raja de Casablanca
    1998 – 2002 : Lille OSC
    2002 – 2003 : Stade rennais
    2003 – 2005 : Paris SG
    2005 – 2006 : Trabzonspor
    Juillet-Nov. 2006 : Al Ittihad Djeddah
    Mai 2008 – Fév. 2010 : Côte d’Ivoire
    2010 – 2011 : Dynamo Zagreb
    Juillet 2011- : Algérie

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

    Répondre

  9. Artisans de l'ombre Dit :

    Palmarès

    Le joueur
    Vainqueur de l’Euro Espoirs en 1978 avec la Yougoslavie
    Élu meilleur joueur de l’Euro Espoirs en 1978 avec la Yougoslavie
    Vainqueur de la Coupe de Yougoslavie en 1981 avec Velez Mostar
    Vice-Champion de Yougoslavie en 1973 et 1974 avec Velez Mostar
    Champion de France en 1983 avec le FC Nantes
    Vice-Champion de France en 1985 et 1986 avec le FC Nantes
    Finaliste de la Coupe de France en 1983 avec le FC Nantes
    Vainqueur de la Coupe des Alpes en 1982 avec le FC Nantes
    Meilleur buteur du Championnat de France en 1983 (27 buts en 38 journées) et 1985 (28 buts en 38 journées) avec le FC Nantes

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

    Répondre

  10. Artisans de l'ombre Dit :

    L’entraîneur
    Vainqueur de la Coupe d’Afrique des clubs champions en 1997 avec le Raja de Casablanca
    Champion du Maroc en 1997 et 1998 avec le Raja de Casablanca
    Finaliste de la Supercoupe d’Afrique en 1997 avec le Raja de Casablanca
    Champion de France de Division 2 en 2000 avec le Lille OSC
    Vainqueur de la Coupe de France en 2004 avec le Paris Saint-Germain
    Vice-Champion de France en 2004 avec le Paris Saint-Germain
    Champion de Croatie en 2011 avec le Dinamo Zagreb

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

    Répondre

  11. guys blog Dit :

    I have to acquire around my personal love on your goodness assisting people that absolutely need assistance with the therapy lamp appealing. Your current true commitment to passing the answer about had been good and possess frequently encouraged personnel just like me to reach their goals. Your own useful useful info implies anywhere near this much someone just like me whilst still being much more in order to my personal peers. Many thanks from all of people.

    Répondre

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux