RSS

Le rêve de Susan Boyle, la Cendrillon écossaise Par Kader Bakou

9 juillet 2012

Kader Bakou

Culture : Le coup de bill’art du Soir

Si à l’âge de 48 ans, vous décidez de vous lancer dans une carrière artistique, les gens vous diront : «C’est trop tard !» Tout était contre Susan Boyle, y compris l’âge et le physique qui est loin de ressembler aux canons imposés par les médias et le star system. L’Ecossaise n’est pratiquement jamais sortie de Blackburn, son village natal situé à une trentaine de kilomètres d’Edimbourg. 
Elle n’a pas oublié sa première apparition à la télévision en 1995, à l’âge de 33 ans, dans l’émission de téléréalité à la découverte de talents «My kind of people» où elle avait interprété la chanson I don’t know how to love him. Ce jour-là, le présentateur l’avait tournée en dérision et ne l’avait même pas laissée terminer sa prestation. Une quinzaine d’années plus tard, le 21 janvier 2009, Susan Boyle, orpheline, célibataire en chômage, se présente à l’émission «Britain’s Got Talent» malgré sa décourageante expérience de 1995. Au début, cela paraissait comme un mauvais remake de «My kind of people». Les membres du jury et une partie du public souriaient en écoutant ses réponses sur son âge et sur son objectif dans la vie (devenir artiste). Susan Boyle est devant le micro pour interpréter I dreamed a Dream (J’ai rêvé un rêve) de la comédie musicale Les misérables. Dès qu’elle commence à chanter, le public est subjugué (un enregistrement montre comment les gens avaient réagi en entendant sa voix). Les présentateurs et les jurés ont été vraiment surpris par la qualité de l’interprétation de Susan Boyle. «Il ne fait aucun doute que c’est la plus grosse surprise que j’ai eue en trois années d’émissions. Quand vous vous êtes présentée devant nous avec ce sourire audacieux, en disant que vous vouliez le même succès qu’Elaine Paige, tout le monde riait de vous. Plus personne ne rit à présent. (…) C’est une incroyable prestation», lui avoue Piers Morgan après sa prestation. L’émission «Britain’s Got Talent» sera diffusée le 11 avril 2009. En une semaine sa performance sera visionnée par plus de 40 millions d’internautes, totalisant plus de 75 millions de vues sur YouTube, chiffre qui monte à plus de 100 millions quelques jours plus tard. Elle va passer dans plusieurs émissions d’information américaines, où elle est interviewée par des présentateurs vedettes de chaînes nationales de télévision tels que Larry King. Le 20 avril 2009, The Washington Post, sur la base d’analyses faites par l’organisme de mesure de visites des clips sur Internet Visible Measures, précise que sa vidéo sur YouTube a été visionnée 65,2 millions de fois. Cela veut dire qu’elle est plus «forte» que Barack Obama dont le clip du discours d’investiture n’a été visionné «que» par 18,5 millions d’internautes. Fin mai 2009, les vidéos où elle interprète I Dreamed a Dreamont été visionnées plus de 280 millions de fois. C’est le record du monde pour une si courte période. Le 13 décembre 2009, Susan Boyle réalise avec Elaine Paige un époustouflant duo de la chanson I know him so well. Son (beau) rêve est devenu réalité…
K. B.
bakoukader@yahoo


Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/07/09/article.php?sid=136466&cid=16

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux