RSS

Boycott d’agneau par El-Guellil

14 juillet 2012

El Guellil

Ça y est, ils sont confortablement installés, à leur aise pour faire bonne chère, le dos au feu et le ventre à table. Serviront-ils à plat ventre, ou avec courage, le cœur au ventre ? C’est une affaire de kerch. Oui mais il faut attendre, attendre que passent les vacances, sidna ramdane, que soient nommés les futurs anciens à leurs postes et portefeuilles, pour savoir s’ils ont quelque chose dans le ventre ou nous faire avaler à bras levés, à ventre déboutonné, les couleuvres prochaines. Voteront-ils les lois ventre à terre, loi pour régir et mettre au pas ces ventres affamés qui n’ont plus d’oreilles. Boycott d'agneau par El-Guellil dans El Guellil trans

Mais en attendant ce beau monde, qui depuis son installation est en congé, c’est une association de protection des consommateurs qui fait la une de l’info dans la ville. Et vous savez ce qu’elle demande cette assauce ? Tout simplement, elle appelle les consommateurs à boycotter la viande pendant dix jours, afin de faire dégringoler son prix. C’est vraiment du n’importe quoi.      Soit ces messiers et ces dames ne vivent pas avec nous, soit qu’ils se payent notre tête de moutons. La viande, le consommateur que vous ciblez, depuis longtemps, il l’a rayée de son menu menu. Vous parlez de protéines qu’il faut compenser lors de ces dix jours d’abstinence. Légumes et autres produits… mais c’est là qu’il faut taper. La viande, on vous la laisse toute l’année. La viande, c’est un peu le refrain de Faïrouz la chanteuse «koulouni koulli sanaa marra, haram tinsouni» fi Aïd El-kébir.       Le consommateur, ya messieurs dames de l’assauce, pense au lait, au pain, el batata et patati et patata. Les steaks, le mhammar et le mjammar, le poisson et tous ces produits bientôt remboursés par la carte chifa pour les rachitiques à «carences chroniques». Mais là, il faut attendre une convention Cnas/mandataires. Cnas/ maquignons. Cnas/chambre frigo, Cnas/morgue pour que les consommateurs puissent enfin avoir la possibilité de vendre quelques-uns de leurs organes pour éviter, grâce à ce pécule, les dettes que générerait leur enterrement. Et le couscous sans viande qui sera servi.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux