RSS

Agitation de surface, manœuvres en sous-sol

16 juillet 2012

Rachid Bali

Chronique

Détails
Publié le Lundi, 30 Janvier 2012 16:07
Écrit par Rachid Bali

Par Rachid Bali

La semaine a livré quelques messages subliminaux d’où percent les grands objectifs des dirigeants. A première vue, on peine à saisir la cohérence d’une opération où les composants politiques du système sont délibérément dénudés pour mettre sens dessus dessous la scène politique.

Des délinquants notoires sont intronisés à la tête de nouveau partis, un islamiste, (Djaballah) qui n’avait d’intérêt que sa radicalité apparente, est officiellement sponsorisé pour squatter la base du FIS ; une trotskiste, longtemps infiltrée dans l’islamopopulisme, est réaffectée à l’invective anti- intégriste et un providentiel historique, qui a régulièrement contrarié le courant démocratique, est brusquement démasqué comme un banal visiteur de nuit qui négocie son quota avec la meute.Pendant ce temps, le FLN est ébranlé par une crise qui n’en finit pas et, même le RND façonné en laboratoire, voit son secrétaire général violement attaqué de l’intérieur.

Cette bouillie politique, destinée à meubler la campagne électorale de mai 2012, est noyée par une foultitude « d’indépendants » dont la mission est d’ajouter la polémique à la cacophonie.

Pourquoi programmer cette zizanie au moment où le pouvoir s’évertue à convaincre la communauté internationale de sa volonté à clarifier ses concepts et ses engagements et convaincre de sa détermination à assurer la stabilité?

Le but de ce remue ménage est de parasiter le débat dans l’enceinte parlementaire. Aucune visibilité politique ne doit en émaner ; le temps de traiter la succession qui doit se jouer en 2014. En fait, le pouvoir joue déjà le coup d’après. La future assemblée est la vitrine où s’agitent les pantins pendant que, derrière le rideau, se régénère le système.

Trois segments, politique, associatif et citoyen essaient de faire face à cette stratégie.
Le RCD et le FD de Sid Ahmed Ghozali se dirigent, sauf imprévu, vers le boycott. Les associations autonomes, ghétoisées par la nouvelle loi, se rebiffent et l’opinion publique désabusée se braque une fois de plus.

La réforme annoncée a ceci de particulier : jusque là, le régime tenait par la soumission de ses clientèles ; actuellement il gère sa survie par leur excitation.

http://algerie-express.com/index.php/chronique1/148-chronique/542-agitation-de-surface-et-manoeuvres-en-sous-sol?tmpl=component&print=1&layout=default&page=

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux