RSS

Zouija par El-Guellil

17 juillet 2012

El Guellil

Il y a tellement d’impairs que de tout il faut une paire. Deux jambes pour marcher au pas. Deux yeux pour jeter un coup d’oeil. Nos deux yeux, à nous autres, louchent. Résultat, on a peiné pour construire la maison. Une fois finie, on a habité à côté. Deux oreilles pour se les faire tirer. Deux poumons pour pouvoir parler de pollution. Il faut être deux pour discuter. Il est vrai qu’il se trouve des types qui parlent seuls. Ceux-là pensent que tous ceux qui les entourent sont trop peu intelligents pour tenir une discussion. Il y a deux sortes de globules dans le sang. S’il en manque une, c’est du mauvais sang. Bon ou mauvais, il n’a pas arrêté de couler. Deux narines bla nif. Deux ventricules pour un coeur et avec ça, ma dernèche el galb. Deux reins pour pouvoir en vendre un, en cas de nécessité. Deux mains pour applaudir aujourd’hui comme demain. Deux syndicats qui défendent les travailleurs des sociétés qu’on a fermées. Deux associations de parents d’élèves-cobayes. Deux chambres. Celle des sénateurs et l’autre des députés. Chut… Silence, on dort. Deux associations pour défendre l’étudiant, futur diplômé-chômeur. Deux histoires. Celle qui nous est racontée et celle qui divise le pays en deux. Celui «qui d’or» et l’autre qui ne trouve pas le sommeil. Deux Algériens. Celui qui vit en majuscules et l’autre avec deux fois rien. Avec tout cela, goulna maâlich. Mais deux poids deux mesures, alors là… question: dans une société normale, une société qui n’est pas par action, qui est plus utile ? qui doit être prioritaire, un enseignant ou un député ? Si un député fait la grève, nuira-t-il lel bled ? Quel impact aurait l’arrêt de travail d’un sénateur, par rapport à celui d’un instituteur ? Vous avez déjà la réponse ? Alors, envoyez-la à qui de droit, à qui de droite, à qui de gauche, à tous ces sénateurs et députés qui n’ont pas encore reçu un seul citoyen dans leurs permanences… qui n’existent pas…

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux