RSS

Archive | Houari BOUMEDIENE Flux RSS de cette section

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

La mort mystérieuse de Boumediene Ce qu’ils en pensent…

16 avril 2012

0 Commentaire

La mort mystérieuse de Boumediene  Ce qu’ils en pensent…

le 27/12/2008 | 22:36 - Chadli Bendjedid : ancien président de la République (1979-1992) – «Je ne peux pas trancher sur cette question. Est-il mort de façon naturelle ou bien a-t-il été empoisonné ? Cependant, j’ai le sentiment que sa mort ressemble à la mort de Yasser Arafat. Durant les dernières années de sa vie, il me […]

Lire la suite...

Slimane Benabada en parle : L’écolier…Houari Boumediène

16 avril 2012

0 Commentaire

Slimane Benabada en parle : L’écolier…Houari Boumediène

  le 27/12/2008 | 21:45 Slimane Benabada, instituteur de français à la retraite, camarade de classe, assis sur le même banc que le défunt Mohamed Boukharouba, à l’école d’Alembert à Guelma entre 1940 et 1945, a écrit un récit intitulé La jeunesse d’un Héros édité par Dar El Fadjr en 2006.

Lire la suite...

La rigueur du relief a forgé son caractère : Une enfance faite de privations

16 avril 2012

0 Commentaire

La rigueur du relief a forgé son caractère : Une enfance faite de privations

le 27/12/2008 | 21:42 Il est né le 23 août 1932 dans la mechta de Beni Addi, à 15 km à l’est de Guelma, à quelques encablures de la route menant à Constantine, en face du lieudit El Batouma, en face aussi du Djebel Debagh, non loin du village Medjez Amar, de Aïn Hassaïnia (ex-Clauzel, […]

Lire la suite...

Adoption de la charte nationale en juin 1976 : Enfin la «légitimité constitutionnelle» !

16 avril 2012

0 Commentaire

Adoption de la charte nationale en juin 1976 : Enfin la «légitimité constitutionnelle» !

  le 27/12/2008 | 22:38 Dans son discours aux cadres de la nation, le chef de l’Etat, Houari Boumediène, a annoncé une série de mesures tendant à instaurer un «système socialiste» tout en prévoyant une nouvelle Constitution, des élections présidentielles et législatives. Des discussions devaient intervenir, mais des événements ont en retardé la tenue.

Lire la suite...

Boumediène et la décolonisation linguistique

16 avril 2012

0 Commentaire

le 27/12/2008 | 22:11 C’est sous son régime que commencèrent les premières campagnes d’arabisation. Aux yeux de tout le monde, le but avoué de cette politique linguistique, était d’appliquer la notion d’indépendance en remplaçant la langue officielle du colonisateur, le français, par une langue officielle et «nationale», l’arabe, restaurant ainsi la situation d’avant 1830 où […]

Lire la suite...

1965 – 1978 : Le règne de tous les pouvoirs Un prédateur politique

16 avril 2012

1 Commentaire

1965 – 1978 : Le règne de tous les pouvoirs  Un prédateur politique

  le 27/12/2008 | 21:36 «Tout pouvoir humain est un composé de patience et de temps. Les gens puissants veulent et veillent.» (Honoré de Balzac) Les quelques Algériens qui possédaient un poste de télévision avaient impatiemment attendu le 20H le jour durant, pour mettre enfin un visage sur la voix métallique qui lisait sur les […]

Lire la suite...

La disparition de Boumediène libère les prétendants à la succession Le colonel est mort, vive le colonel !

16 avril 2012

1 Commentaire

La disparition de Boumediène libère les prétendants à la succession  Le colonel est mort, vive le colonel !

le 27/12/2008 | 22:37 Le colonel est mort, vive le colonel !(1) Le 27 décembre 1978, le colonel Houari Boumediène, président de la République depuis le 11 décembre 1976 et chef de l’Etat depuis le putsch de juin 1965, tira sa révérence. La mort prématurée du «père fouettard» plongera le pays dans l’incertitude. Mais pas […]

Lire la suite...

Les dates clés de la vie de Boumediène

16 avril 2012

0 Commentaire

Les dates clés de la vie de Boumediène

  le 27/12/2008 | 21:38 – 1932 (23 août) : naissance de Houari Boumediène (de son vrai nom Mohamed Boukherouba), à Aïn Hassaïnia, dans une famille de paysans pauvres, originaire de la Petite Kabylie. – 1957-1958 : avec le grade de commandant, Boumediène devient l’adjoint de A. Boussouf lorsque ce dernier succède à Larbi Ben […]

Lire la suite...

Dès sa disparition personne n’a rempli son vide,

16 avril 2012

0 Commentaire

Dès sa disparition personne n’a rempli son vide,

Le 10.05.09 | 23h09  Extrait du discours du putsch Qui de nos jours à l’age de 33ans peut produire un tel discours, faire de tel constat et agit de la même fermeté, et mourir à 47 ans (‘presque ado de nos jours). Sans me verser dans la mystification, je dis en toute certitude que cet homme est […]

Lire la suite...

Extrait du discours du putsch

16 avril 2012

0 Commentaire

le 27/12/2008 | 21:48 “ Quelle que soit l’importance de sa mission, nul ne peut prétendre incarner, seul à la fois, l’Algérie, la Révolution et le Socialisme. Quelle que soit la forme que peut prendre la confusion des pouvoirs, elle ne peut permettre de disposer du pays et des affaires

Lire la suite...
123

Les livres de K79 |
liremapassion |
Le phaéton véloce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des histoires plein la tête.
| Oaristys
| jonathanjoyeux